Actualités : exposition « Parfums antiques, de l’archéologue au chimiste »

Date / lieu : du 11 décembre 2015 au 31 mars 2016 / Grasse, musée International de la Parfumerie

A travers de cette  exposition, la première du genre, chacun pourra découvrir que l’usage du parfum n’a cessé de progresser au cours des siècles et que dans l’Antiquité comme aujourd’hui, les parfums étaient présents sous différentes formes selon l’usage souhaité.

Des installations de parfumeurs antiques, retrouvées à Pompéi, Herculanum, Paestum, Délos… par le Centre Jean Bérard (CNRS) ont permis à l’Institut de Chimie de Nice de l’Université de Nice-Sophia Antipolis de s’approcher au mieux des parfums antiques en utilisant des procédés similaires à ceux pratiqués dans l’Antiquité bien que les matières premières aient inéluctablement évolué. Cela a permis notamment de se faire une idée des senteurs anciennes ainsi que leurs compositions chimiques. Ces parfums sont en effet constitués d’une base qui est une huile végétale (huiles d’olives vertes, de sésame, de ben…), et de matières premières odorantes de différentes natures comme les fleurs, les racines, les épices, les gommes-résines.

Pour en savoir plus…

Cette exposition fait l’objet d’un compte rendu dans notre carnet de recherches.

Pour rebondir :

Figure 5 : Femme apportant des parfums à une tombe, tenant un exaleiptron et versant le contenu d’un alabastre sur la stèle funéraireDes cours en ligne : Enseignement de J.-P. Brun au collège de France (2012-2013) : La production des parfums dans l’Antiquité. L’apport des analyses, de la céramologie et de l’épigraphie à l’étude des parfums antiques.

Les enregistrements audio et vidéo des cours, ainsi que les enregistrements audio des séminaires, sont disponibles sur le site Internet du Collège de France.

Figure tirée du cours (cliché de J.-P. Brun) : Femme apportant des parfums à une tombe, tenant un exaleiptron et versant le contenu d’un alabastre sur la stèle funéraire

Crédits image : affiche de l’exposition, site internet des organisateurs.

Une réflexion au sujet de « Actualités : exposition « Parfums antiques, de l’archéologue au chimiste » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *