Exposition virtuelle « L’héritage de Palmyre »

Au XXIe siècle, la guerre en Syrie a irrévocablement chanté la ville ancienne caravanière de Palmyre, célèbre comme lieu de rencontre des civilisations depuis son apogée au cours du milieu du IIe siècle. Les Romains et les Parthes connaissaient Palmyre comme une riche métropole, un centre de la culture et le commerce à la frontière leurs empires. Les ruines de Palmyre s’étendent sur trois kilomètres à travers le désert de Tadmurean et se tiennent comme porteur de sens qui marquent leur place dans l’histoire. Pendant des siècles, les artistes itinérants et les explorateurs ont documenté le site dans les anciens états de conservation.

→ Source : The Getty Research Institute.

Crédits image : rue à colonnade avec le temps de Bel à l’arrière-plan, photographie de Georges Malbeste et Robert Daudet après Louis-François Cassas. Gravure. Plaque marquée : 43 x 93 cm. Extrait Voyage pittoresque de la Syrie, de la Phoénicie, de la Palestine, et de la Basse Egypte (Paris, ca. 1799), vol. 1, pl. 58. © The Getty Research Institute, 840011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *