Tous les articles par Pascal Montlahuc

Revenir sur les Gaulois

L’Histoire, Dossier « Les Gaulois : une civilisation majeure », N°439-septembre 2017. – Paris : Sophia Publications, 2017. – (ISSN : 0182.2411).

Après avoir invité les lecteurs à « découvrir » les Gaulois en décembre 2003, la revue L’Histoire propose de les « retrouver » dans son numéro de septembre 2017[1]. Revenir sur les Gaulois est l’occasion de rendre compte des apports récents de l’archéologie et de signaler certains renouvellements historiographiques intervenus depuis plus d’une décennie. Bien qu’il s’en défende (p. 33), le numéro de 2017 propose également des réflexions sur la place du « mythe gaulois » dans la vie politique de la France, depuis le XVIIIsiècle jusqu’à un XXIsiècle marqué par le retour du roman national[2].

Continuer la lecture de Revenir sur les Gaulois

Maurice Sartre, l’Antiquité et l’Histoire

Sartre (M.), Empires et cités dans la Méditerranée antique (1). – Paris : Tallandier, 2017. – (Texto). – 352 p. – ISBN : 979.1.0210.2358.1.

Sartre (M.), Cultures, savoirs et sociétés dans l’Antiquité (2). – Paris, Tallandier, 2017. – (Texto). – 384 p. – ISBN : 979.1.0210.2723.7.

Dans l’avant-propos d’un recueil d’articles rédigés par Maurice Sartre et réunis en son honneur par Patrice Brun[1], ce dernier évoque un savant « internationalement reconnu comme le spécialiste du ‘Levant’, mais sans doute bien plus encore ». Ce « bien plus encore » trouve une parfaite illustration dans les deux volumes que Maurice Sartre (dorénavant MS) vient de publier chez Tallandier. Le diptyque, paru entre février et juin 2017, réunit plus de 700 pages d’articles écrites pour la revue L’Histoire depuis trente ans et témoigne de la variété des sujets auxquels s’est intéressé l’auteur autant que de son implication dans la diffusion du savoir historique auprès du public cultivé[2]. Il n’est évidemment pas question de résumer ici le contenu des 66 articles proposés (30 dans le tome I, 36 dans le tome II), mais plutôt de souligner que l’effet d’éparpillement que l’on pourrait légitimement craindre de ce genre d’exercice se voit, non sans paradoxe, limité par le choix de traiter de l’intégralité d’un monde antique, pensé au miroir du présent et éclairé d’une plume toujours adaptée aux lecteurs non-spécialistes.

Continuer la lecture de Maurice Sartre, l’Antiquité et l’Histoire