Tous les articles par reainfo

Ressources : iconographie

Arch’image

L’École française d’Athènes lance le programme Arch’image destiné à la mise en ligne progressive de ses documents graphiques et photographiques, conservés respectivement à la planothèque et à la photothèque de l’EFA.

Un certain nombre de ces images, protégées par un filigrane, peuvent être achetées en ligne pour être utilisées dans le cadre d’une étude ou d’une publication, scientifique ou commerciale.

D’autres images sont mises à disposition sans filigrane, dans une définition adaptée à une utilisation uniquement pédagogique. Il est demandé aux utilisateurs de signaler la provenance de chacune des images ainsi empruntées par la brève mention « © École française d’Athènes – Nom de l’auteur ». Ces documents peuvent également faire l’objet d’une commande auprès du service concerné.

Arch’image est un outil de consultation et de commande en cours d’élaboration. Le programme est appelé à s’enrichir et à s’améliorer au fur et à mesure de la conversion de l’ancienne base de données et de la numérisation rétrospective des documents graphiques et des photographies sur supports traditionnels.

Images d’archéologie

Images d’archéologie met à disposition les ressources iconographiques remarquables produites par l’Inrap à l’occasion de ses missions de recherche, de valorisation et de diffusion culturelle. Ce fonds, dont l’institut est titulaire des droits d’exploitation, est constitué d’images fixes, d’audiovisuels et de documents imprimés de valorisation.

L’Inrap participe ainsi à la politique de diffusion des connaissances archéologiques en direction de publics diversifiés, notamment chercheurs, étudiants, éditeurs, iconographes, enseignants, médias, musées…

Le fonds est constitué :

● d’images fixes : photos, panoramiques, dessins, plans, coupes ;
● d’audiovisuels : films d’animations, reportages d’actualité, documentaires, films courts, séries ;
● d’imprimés, affiches, panneaux d’exposition, frises de chantier, dépliants de site, posters…

 

Photothèque du CNRS

Véritables vitrines, les photothèque et vidéothèque en ligne du CNRS témoignent, en images, des recherches scientifiques menées sur le terrain et dans les laboratoires du CNRS, aussi bien en France qu’à l’étranger. L’ergonomie des sites a été repensée afin de laisser une plus grande place à l’image. L’affichage est optimisé pour tous types d’écrans (ordinateur, tablette, smartphone). Le partage dans les médias sociaux est facilité.

Accessibles en ligne ces images couvrent toutes les disciplines : des mathématiques, aux sciences humaines et sociales, en passant par la physique, la chimie, les sciences et technologies de l’information, la biologie, les sciences de la terre et de l’univers, l’écologie, la physique nucléaire et des particules, et l’ingénierie.

L’accès des sites est ouvert à tous, mais la création d’un compte offre des fonctionnalités supplémentaires.

PhotoArchéoMed

Située sur le site de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, au sein du pôle Archéologie et Préhistoire, la Photothèque d’Archéologie Méditerranéenne est un service du Centre Camille Jullian. La Photothèque constitue une archive vivante des recherches conduites par le Centre depuis plus d’un demi-siècle. Elle assure l’archivage, la conservation, la documentation, la gestion et la valorisation de ce patrimoine iconographique qui croit au gré des missions confiées aux photographes sur les chantiers de fouilles terrestres ou sous-marins, et dans les réserves des musées, des collaborations avec d’autres établissements de recherches en France et à l’étranger.

Ressources éducatives AbulEdu data

Bibliothèque d’images et documents éducatifs francophones de plus de 26 000 références (octobre 2015), libres et adaptées au quotidien des enseignants et respectant la norme ScoLOMFR préconisée par l’Éducation Nationale.

Pour en savoir plus…

Actualités : exposition « Parfums antiques, de l’archéologue au chimiste »

Date / lieu : du 11 décembre 2015 au 31 mars 2016 / Grasse, musée International de la Parfumerie

A travers de cette  exposition, la première du genre, chacun pourra découvrir que l’usage du parfum n’a cessé de progresser au cours des siècles et que dans l’Antiquité comme aujourd’hui, les parfums étaient présents sous différentes formes selon l’usage souhaité.

Des installations de parfumeurs antiques, retrouvées à Pompéi, Herculanum, Paestum, Délos… par le Centre Jean Bérard (CNRS) ont permis à l’Institut de Chimie de Nice de l’Université de Nice-Sophia Antipolis de s’approcher au mieux des parfums antiques en utilisant des procédés similaires à ceux pratiqués dans l’Antiquité bien que les matières premières aient inéluctablement évolué. Cela a permis notamment de se faire une idée des senteurs anciennes ainsi que leurs compositions chimiques. Ces parfums sont en effet constitués d’une base qui est une huile végétale (huiles d’olives vertes, de sésame, de ben…), et de matières premières odorantes de différentes natures comme les fleurs, les racines, les épices, les gommes-résines.

Pour en savoir plus…

Cette exposition fait l’objet d’un compte rendu dans notre carnet de recherches.

Pour rebondir :

Figure 5 : Femme apportant des parfums à une tombe, tenant un exaleiptron et versant le contenu d’un alabastre sur la stèle funéraireDes cours en ligne : Enseignement de J.-P. Brun au collège de France (2012-2013) : La production des parfums dans l’Antiquité. L’apport des analyses, de la céramologie et de l’épigraphie à l’étude des parfums antiques.

Les enregistrements audio et vidéo des cours, ainsi que les enregistrements audio des séminaires, sont disponibles sur le site Internet du Collège de France.

Figure tirée du cours (cliché de J.-P. Brun) : Femme apportant des parfums à une tombe, tenant un exaleiptron et versant le contenu d’un alabastre sur la stèle funéraire

Crédits image : affiche de l’exposition, site internet des organisateurs.

Du côté du doctorat : étude des monnaies gauloises et romaines à partir des collections de Bibracte

Date / lieu : 22 février au 26 février 2016 / Bibracte, Centre archéologique européen

Objectifs du stage : Étude des monnaies gauloises et romaines à partir des collections de Bibracte

  • Identification des monnaies de la campagne de fouille 2015 au Mont Beuvray.
  • Élaboration d’un faciès monétaire de site à partir de travaux en cours
  • Comment faire un catalogue
  • Présentation des travaux d’étudiants, s’il y en a.

Participants : 1 responsable et 12 étudiants en archéologie

Le nombre d’étudiants que nous pouvons accueillir étant réduit, seront prises en compte les inscriptions dans l’ordre d’arrivée.

Fiche d’inscription obligatoire (et convention uniquement – si stage obligatoire dans le cursus universitaire) à demander et à retourner, de préférence par courriel à : Annick Novak : accueil@bibracte.fr

Pour en savoir plus…

Crédits image : as romain, portrait d’Auguste, Musée de Saragosse (Espagne). Jacqueline Poggi. 88x31

Actualités : workshop « Regards croisés sur les transformations de la monnaie dans l’antiquité »

Date / lieu : 5 février 2016 / Maison des Provinces de France, Cité universitaire (salle des Antilles)

Workshop « Regards croisés sur les transformations de la monnaie dans l’antiquité »

PROGRAMME :
9h Accueil des participants
9h15 Présentation de la journée

9h30 – 10h45
Damien Agut (Arscan, CNRS) : L’impact de l’introduction de la monnaie frappée dans une économie villageoise. Le cas du site de ’Ayn Manâwir (Égypte, Ve-IVe siècles av. J.-C.)
Laetitia Graslin (Université de Lorraine) : Les transformations monétaires et leurs conséquences en Babylonie du VIe au IVe siècle av. J.-C.

11h – 12h15
Katherine Gruel (AOROC CNRS) : Quels usages les Gaulois faisaient-ils de la monnaie ?
Marc Bompaire (EPHE) : Monétarisation médiévale : organisation de systèmes monétaires à plusieurs deniers

14h30 – 15h45
François Lerouxel (AOROC et Université de Paris IV) : Bronze pesé, dette et travail contraint (nexum) dans la Rome archaïque (VIe-IVe siècles)
Pierre Alary (Université de Lille), La monnaie d’État à l’origine du développement des échanges de biens au nord Laos

16h15 – 18h30
Raymond Descat, (Université de Bordeaux) : Quelques remarques autour de la dette et de la monnaie en Grèce archaïque
Julien Zurbach (AOROC et ENS) : Métaux pesés, dette et main-d’oeuvre agricole, du Bronze récent aux cités classiques

Discussion générale

Programme à télécharger.

Crédits image : as romain, portrait d’Auguste, Musée de Saragosse (Espagne). Jacqueline Poggi. 88x31

Ressources : « ARCHEODOC »

Ce portail d’information est produit par des laboratoires de recherche du CNRS spécialisés en archéologie du monde méditerranéen :

http://www.netvibes.com/archeodoc#Textes_anciens

Il regroupe une base de liens internet et de flux RSS sur toutes les thématiques liées à l’archéologie du monde méditerranéen avec une ouverture sur l’Europe.

Ce portail est collaboratif, si vous souhaitez contribuer à son amélioration, n’hésitez pas à les contacter afin d’élargir l’offre.

Contacts  :

Véronique Humbert – Véronique Humbert

Blandine Nouvel – Blandine Nouvel

Pour en savoir plus …