Archives de catégorie : appel à communication

Tiens bien la route ! Routes, agglomérations et territoires antiques et médiévaux

Date / lieu : 29-30 novembre 2017 / Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne

Date limite d’envoi : 15 mai 2017

Les deux journées seront consacrées à la route antique et médiévale et à ses rapports avec le territoire comme organismes vivants. Une attention spécifique sera dédiée aux nouveaux instruments et aux nouvelles méthodes de recherche et de publication, dans la continuité de la Table Ronde Internationale « La Route Antique et Médiévale : nouvelles approches, nouveaux outils », organisée à Bordeaux le 15 Novembre 2016.

→ Source : Ausonius.

Dialectiques de la vieillesse dans l’Antiquité

Date / lieu :  17-18 mai 2018 / Saint-Etienne et Lyon

Date limite d’envoi : 30 juin 2017

Si la vieillesse, le vieillissement de la population et les « seniors » constituent aujourd’hui des problématiques sociétales aux enjeux divers (médicaux, économiques, moraux, etc.), ils sont également des thématiques fort anciennes qu’on trouve en particulier dans l’Antiquité classique. L’objectif de la présente rencontre sera justement de présenter de nouvelles études et perspectives sur l’expression et la représentation du grand âge dans les langues et littératures latines et grecques.

→ Source : Compitum.

Appel à communication : Sensory Perceptions in Roman Polytheism

Date / lieu : 16-18 novembre 2017 / Madrid

Date limite d’inscription : 30 avril 2017

The Institute of Historiography “Julio Caro Baroja” at the University of Carlos III of Madrid is organizing an international conference titled “SENSORIUM: Sensory Perceptions in Roman Polytheism.” Researchers of ancient history, religious history, archeology, anthropology, classical literature, and other related disciplines, are invited to present their research relating to the poly-sensorial practice of religion in the Roman world.

→ Source : Calenda.

Traduire les textes anciens : l’exercice de l’écart

Date / lieu : 13 mai 2017 / Paris, INHA (Salle Fabri de Pereisc)

Traduire les textes latins et grecs est aujourd’hui d’une part une pratique éditoriale analogue à la traduction des langues modernes, d’autre part un exercice scolaire et universitaire. La réflexion sur la traduction est l’affaire des littéraires, des linguistes et accessoirement des philosophes. L’enjeu est de faire passer un énoncé, pour sa forme et son sens, d’une langue à l’autre et, dans une perspective anthropologique, d’une culture à l’autre, en restant au plus près de sa « signification ».

Télécharger le programme.

→ Source : ANHIMA.

Privation de sépulture et dépôts humains non sépulcraux dans la Méditerranée antique

Date / lieu : 13 novembre 2017 / Rome, École française de Rome

Date limite d’inscription : 5 juin 2017

La majorité des dépôts de restes humains découverts en contexte archéologique correspondent à des sépultures, c’est-à-dire qu’ils manifestent un ensemble de gestes funéraires accomplis par un ou plusieurs individus avec une intention positive à l’égard du défunt. Tous les morts ne faisaient cependant pas l’objet d’un traitement funéraire dans la Méditerranée antique : si la privation de sépulture comme châtiment ultime est le cas le plus souvent évoqué de devenir non sépulcral d’un cadavre, il pouvait également arriver que les cadavres soient perdus ou inaccessibles (noyade, chute, mort au combat, etc.) et ne puissent être récupérés, interdisant l’accomplissement de gestes funéraires autour du corps (morts sans sépultures) – mais suscitant parfois la construction de cénotaphes (sépultures sans mort).

→ Source : École française de Rome.