Archives de catégorie : Colloques/journées d’étude

La Sicile antique et médiévale

Date / lieu : 22 mars 2017 / Poitiers, HERMA Université de Poitiers (salle Crozet)

Programme

10h – Michela Costanzi, Vincent Miailhe, Vincent Michel : À la redécouverte d’une cité grecque et romaine de Sicile du Nord : Halaesa

11h – Alain Pasquier : Survol de la plastique sicilienne au temps du style sévère

11h50 – Reine-Marie Bérard : Les traditions funéraires à Mégara Hyblaea

12h25 – Frédéric Mege : Le fait urbain à Mégara Hyblaea et en Sicile aux IVe et IIIe s. av. J.-C. : quelques éléments de réflexion

14h30 – Adrian Robu : Sélinonte : son organisation urbaine et ses cultes

15h05 – Maxime Jouenne : Les offrandes de Syracuse dans les grands sanctuaires grecs

16h – Anis Mkacher : Le raid arabe contre la Sicile byzantine au VIIe siècle : un réexamen du dossier

16h45 – Thomas Creissen : Architecture et décor des églises normandes du XIIe siècle

17h30 – Conclusion générale

→ Source : Herma.

Crédits image : affiche de la journée d’études, voir le site des organisateurs.

Les émotions chez Platon

Date / lieu : 17 mars 2017 / Paris, Université Paris Nanterre

Les émotions sont devenues un champ d’exploration important dans les études anciennes, croisant des approches historiques, anthropologiques, littéraires et philosophiques. L’intérêt porté aux émotions dans le corpus philosophique antique est pourtant inégalement réparti, et les études sur la nature, le nombre et les fonctions des émotions chez Platon demeurent encore peu nombreuses, probablement du fait que le modèle platonicien des affections nous est plus difficile à comprendre avec nos catégories contemporaines.

→ Source : Zetesis.

Crédits image : affiche de l’évènement.

Le masque grec. Pratiques scéniques antiques et contemporaines

Date / lieu : 14-15-16 mars 2017 / Paris, Université Paris 8 et MSH Paris Nord (15-16 mars)

L’usage du masque au théâtre tient à une poétique de l’écart, car il demande à l’acteur d’aller dans les zones transfrontalières, de déjouer les identités, de transgresser les limites entre masculin et féminin, humain et animal, vie et mort, jeunesse et vieillesse, réel et imaginaire… jusqu’à inventer toutes formes d’hybridités. Cette liberté offerte par le masque ouvre à tous les possibles et favorise un théâtre de l’imaginaire. Mais en a-t-il été de même dans les grandes périodes où le masque a été utilisé dans la dramaturgie occidentale, à savoir dans l’antiquité grecque et romaine, et durant les deux siècles pendant lesquels les troupes de commedia dell’arte ont sillonné l’Europe ? Pourquoi ces masques sont-ils apparus ? Comment expliquer leur déclin ?

→ Source : Université Paris 8.

Crédits image : affiche de l’évènement.

Histoire et archéologie des sons de l’Antiquité

Date / lieu : 9 mars 2017 / Poitiers, université de Poitiers

Intégrée aux rituels royaux, lors des sacrifices, des processions ou simplement jouée au cours des banquets, la musique était omniprésente dans la vie des Anciens. Les sources abondent, donc, pour qui veut s’intéresser aux contextes d’usage des prestations musicales : textes littéraires, panneaux sculptés, peintures ou encore inscriptions enrichissent les questionnements. 

→ Source : HERMA.

Crédits image : fresque d’une villa de Boscoreale (40-30 avant J.-C.) représentant une femme jouant de la cithare.