Archives de catégorie : Colloques/journées d’étude

École thématique TexAntiques « Textiles anciens : matériaux, techniques, économie et usages »

Date / lieu : 16-20 octobre / Clermont-Ferrand, Maison Internationale Universitaire Clermont-Ferrand

Les recherches sur les textiles se sont développées depuis une décennie pour former un nouveau champ disciplinaire pour lequel des compétences techniques sont indispensables pour prendre en compte et interpréter des sources variées : archéologiques, environnementales, textuelles, iconographiques… Cette école thématique propose une formation tenant compte des nouvelles méthodes de la recherche. Les cours et ateliers pratiques donnés par des historiens, archéologues, historiens de l’art, archéobotaniste et archéozoologue et spécialistes en muséologie sont répartis selon trois thèmes principaux :

  • Les recherches sur les textiles
  • Matériaux et techniques textiles, modalités de conservation et de découverte archéologiques
  • Rôle économique des fibres et des textiles, société et environnement

→ Source : MAE Paris 10.

Magna Grecia – Open data

Date / lieu : 14 octobre / Paris, INHA (salle Chastel)

Les contenus « libres » disponibles en ligne à propos de la Grande Grèce sont rares et de qualité inégale. Ce projet vise à améliorer les contenus existants et à en créer de nouveaux, ainsi que de mettre en place un groupe de réflexion et de partage de données (bibliographie, photographies…).

Wikipédia est une encyclopédie collective sur internet dont le but est de fournir un contenu librement réutilisable, objectif et vérifiable, que tout un chacun peut éditer afin de le compléter. Le projet de contribution vise notamment à retravailler les articles disponibles en français sur la Grande Grèce. Ces pages peu nombreuses sont souvent de mauvaise qualité et imparfaitement reliées. Les premières journées contributives auront pour but d’améliorer le contenu rédactionnel des pages, d’ajouter des références bibliographiques et des illustrations de qualité. Les pages éditées et de qualité seront référencées sur une page spéciale de Klinai et au sein d’une carte interactive. Une catégorie « Grande Grèce » dont les modalités restent à définir sera mise en place pour indexer les contenus en lignes (articles et images).

La première journée aura lieu le 14 octobre 2017  à l’INHA. Notre intention est d’inscrire par la suite ce type d’actions dans un projet plus vaste, pluriannuel,  qui fera l’objet d’une demande de financement spécifique, en partenariat avec des institutions de recherche et des musées français et italiens. L’objectif en sera une formation à la description et à la documentation textuelle et photographique des collections, avec publication en ligne des résultats.

→ Source : Klinai.

Crédits image : affiche de l’évènement, voir le site des organisateurs.

Historiographies antiques – séminaire 2017/2018

Le séminaire Historiographies antiques (Paris et Lyon) a pour objectif de redécouvrir l’historiographie antique sous toutes ses formes et de faire se croiser toutes les approches représentatives de ce genre foisonnant. Il est organisé par Pauline Duchêne (Paris Ouest Nanterre), Virginie Hollard (Lyon 2) et Marion Bellissime (Lyon 2).

Pour cette troisième année, les séances auront lieu à Paris uniquement et une journée d’étude sera organisée à Lyon. Voici le programme des séances de l’année (ENS Ulm) :

Continuer la lecture de Historiographies antiques – séminaire 2017/2018

Le Maghreb antique : enjeux identitaires et patrimoniaux contemporains

Date / lieu : 16-17 novembre 2017 / Toulouse, Université Jean Jaurès

Que faire de l’Antiquité du Maghreb ? Comment l’a-t-on perçue au fil du temps et quelle place peut-elle avoir dans les (re)constructions identitaires à l’œuvre aujourd’hui ?

La réception de l’Antiquité maghrébine commence dès l’Antiquité-même, avec les perceptions que pouvaient avoir de leur propre passé régional des Africains comme Apulée ou saint Augustin, dont l’identité et la culture étaient largement l’effet de la conquête romaine. A partir du Moyen-Age, ce passé antique du Maghreb s’estompe sur place, jusqu’à s’effacer chez les intellectuels arabo-musulmans. Inversement, au nord de la Méditerranée, la tradition religieuse et celle de la Renaissance maintiennent une mémoire suffisamment vive des guerres puniques, du combat contre Jugurtha ou de l’Afrique chrétienne pour conditionner le regard que les premiers acteurs de la conquête coloniale porteront sur les lieux et les hommes du Maghreb.

→ Source : Université Jean Jaurès.

Crédits image : affiche de l’évènement, voir le site des organisateurs.

Table ronde « Mobilité, ‘dislocation’ et nouveautés en épigraphie militaire : les unités auxiliaires et l’Afrique romaine »

Date / lieu : 18 novembre 2017 / Paris, Anhima (salle Fabri de Peiresc)

Organisée par Dan Dana (CNRS) et Benoît Rossignol (Paris 1) dans le cadre du programme « Soldats, civils, barbares. Guerre et paix dans l’Empire romain » :

L’empire romain était une formation politique née de la guerre, tant par la conquête romaine que par la guerre civile qui porta Auguste au pouvoir. Les structures de cet empire sont intimement liées au domaine martial par la nécessité de défendre ses frontières, le besoin d’assurer le contrôle des populations, l’importance de la légitimité politique tirée de la victoire, mais surtout par l’organisation et la présence d’une armée professionnelle permanente.

→ Source : Anhima.