Archives de catégorie : Exposition

Defacing the past damnation and desecration in imperial Rome

Date / lieu : 16 octobre 2016 au mai 2017 / Londres, British Museum

Comme beaucoup de dirigeants, empereurs romains ont utilisé des inscriptions, des sculptures et des pièces de monnaie pour projeter leur autorité. Mais l’image impériale pourrait être outragée et renversée pour des raisons politiques et religieuses. La mémoire d’empereurs romains et d’officiels de haut rang pouvait être officiellement condamnée après que leur mort par un processus nommé « damnatio memoriae« , signifiant que la mémoire d’une personne a été attaquée et effacée en grande partie. C’était particulièrement vrai si les dirigeants ont été renversés ou exécutés. Leurs noms ont été effacés et leurs portraits endommagés. Les images impériales ont été aussi mutilées et détruites par Rome.

→ Source : British Museum.

Crédits image : médaillon en alliage de cuivre montrant le buste effacé de l’empereur romain Commode.  Monnaie frappée à Rome, en 191 de notre ère. © British Museum.

Antiquité du design, design de l’Antiquité

Date / lieu : du 6 mars au 19 septembre 2017 / Châtillon-sur-Seine, Musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix

Design : et si le phénomène précédait le mot… La production en série n’est pas un fait strictement contemporain. Dès l’Antiquité, ateliers et artisans structurent leur production pour répondre à la demande d’objets connaissant un grand succès populaire.

→ Source : Musée du Pays Châtillonnais.

Crédits image : affiche de l’exposition, voir le site des organisateurs.

L’Antiquité retrouvée

Date / lieu : du 21 janvier au 25 mars 2017/ Arles, Chapelle de Méjan

Retrouver l’architecture antique est un défi. Jean-Claude Golvin y parvient grâce à une connaissance archéologique et architecturale alliée à un talent de dessinateur. Ce voyage dans l’Antiquité s’avère un fantastique manuel d’architecture et d’urbanisme des civilisations grecque et romaine. Il nous permet aussi de rêver à une Antiquité retrouvée.

→ Source : Association du Méjan.

Crédits image : amphithéâtre de Nîmes. © Jean-Claude Golvin.

Portrait d’Hadrien au Musée de l’Acropole

Date / lieu : du 15 janvier au 31 mars 2017 / Athènes, Musée de l’Acropole

Le Musée de l’Acropole célèbre les 1900 ans depuis l’ascension au trône du grand empereur romain Hadrien, qui à cette occasion, et pour rendre  hommage à l’empereur hellénophile, organise la présentation d’un portrait de l’empereur retrouvé à l’avenue Syngrou dans les années 30. Elle est accompagnée d’une production vidéo qui présente le grand projet de construction de l’empereur pour la ville d’Athènes au IIe siècle après J.-C.

→ Source : Musée de l’Acropole.

Crédits image : portrait d’Hadrien. © Musée de l’Acropole.

Exposition virtuelle « L’héritage de Palmyre »

Au XXIe siècle, la guerre en Syrie a irrévocablement chanté la ville ancienne caravanière de Palmyre, célèbre comme lieu de rencontre des civilisations depuis son apogée au cours du milieu du IIe siècle. Les Romains et les Parthes connaissaient Palmyre comme une riche métropole, un centre de la culture et le commerce à la frontière leurs empires. Les ruines de Palmyre s’étendent sur trois kilomètres à travers le désert de Tadmurean et se tiennent comme porteur de sens qui marquent leur place dans l’histoire. Pendant des siècles, les artistes itinérants et les explorateurs ont documenté le site dans les anciens états de conservation.

→ Source : The Getty Research Institute.

Crédits image : rue à colonnade avec le temps de Bel à l’arrière-plan, photographie de Georges Malbeste et Robert Daudet après Louis-François Cassas. Gravure. Plaque marquée : 43 x 93 cm. Extrait Voyage pittoresque de la Syrie, de la Phoénicie, de la Palestine, et de la Basse Egypte (Paris, ca. 1799), vol. 1, pl. 58. © The Getty Research Institute, 840011.