Archives de catégorie : Exposition

Traiano. Costruire l’Impero, creare l’Europa

Date / lieu : du 29 novembre 2017 au 16 septembre 2018 / Rome, Marchés de Trajan

Le 8 août il y a 1900 ans mourait l’empereur Trajan. Une grande exposition le célébrera aux Marchés de Trajan à partir du 29 novembre 2017.

Qu’est-ce que signifie construire un Empire ? Quelle est la relation entre l’État romain et l’Europe actuelle ? Politique, économie et conquêtes militaires obtenues sans exclusion de coups ; l’insertion de populations différentes sous un État unique que Trajan gouverne avec des lois qui sont encore aujourd’hui à la base du droit moderne ; la bonne administration, influencée également par des femmes compétentes, « des premières dames » influentes ; des campagnes de communication et capacité de persuasion pour obtenir le consentement populaire aux œuvres d’utilité publique.

→ Source : http://www.mercatiditraiano.it/en/mostre_ed_eventi/mostre/traiano_costruire_l_impero_creare_l_europa

Crédits image : affiche de l’exposition, voir le site des organisateurs.

Pompeii the immortal city

Date / lieu : du 24 novembre 2017 au 15 avril 2018 / Bruxelles, Palais de la Bourse

L’exposition plonge le visiteur au cœur du drame et des ruines de l’antique cité. Des moments immersifs spectaculaires font vivre au visiteur la destruction de la cité et le font communier avec les habitants de l’époque, figés dans les cendres du Vésuve. Plus de cent pièces archéologiques provenant de Pompéi, dont bon nombre exposées pour la première fois, révèlent la connaissance qu’avaient les Romains de la nature et leurs compétences scientifiques et techniques au moment de l’éruption du Vésuve en 79 après J.-C. Tous les moyens de la muséologie actuelle ont été monopolisés pour faire revivre la cité antique détruite en 79 après J.-C.

→ Source : http://expo-pompeii.be

Aqua

Date / lieu : du 8 novembre 2017 au 6 mai 2018 / Lyon, Musée gallo-romain Lyon-Fourvière

La civilisation gréco-romaine a pris naissance dans le monde méditerranéen, où l’eau est un bien rare et précieux. L’eau qui désaltère, qui irrigue et qui lave, est symbole de vie, de fertilité et de pureté. Les Romains attachaient la plus grande importance à la qualité de l’eau qu’ils buvaient et dans laquelle ils se baignaient régulièrement. Capter l’eau, la conduire, la faire jaillir dans les fontaines, signifiaient le luxe et la maîtrise technique.

A Lugdunum, quatre grands aqueducs pouvaient déverser chaque jour dizaines de milliers de m3 d’eau : par leur longueur et leur complexité, unique dans le monde romain, ils attestent des moyens considérables mis en œuvre pour conduire l’eau jusqu’aux points les plus élevés de la ville.

L’exposition AQUA – L’invention des Romains réunit une présentation d’objets archéologiques, maquettes, reconstitutions, vidéos et photographies. De la source à l’évacuation, l’exposition présente le cycle de l’eau et ses usages à l’époque romaine, confrontés à nos pratiques d’aujourd’hui. Une sélection de gravures et une exposition de photos de Philippe Schuller consacrée à l’aqueduc du Gier (Mémoire d’eau) rappellent la place que les ouvrages de l’Antiquité tiennent encore dans le paysage d’aujourd’hui.

→ Source : http://www.museegalloromain.grandlyon.com/Lyon-Fourviere/Expositions/AQUA-L-INVENTION-DES-ROMAINS-Du-8-novembre-2017-au-6-mai-2018

Crédits image : affiche de l’exposition, voir le site des organisateurs.

Ça ne manque pas de sel

Date / lieu : du 16 septembre au 17 juin 2018 / Dainville, Maison de l’Archéologie

Le sel est indispensable à la survie des êtres vivants. Il faut 3 grammes de sel à un adulte pour combler ses besoins et être en bonne santé. Devenu un élément fondamental des sociétés, le sel a contribué à leur développement et à leur prospérité.

Présent dans la nature, le sel a été exploité très tôt par l’homme. Ce dernier a fait preuve d’ingéniosité pour l’extraire, en recourant à ses propriétés chimiques et physiques pour diversifier son alimentation et fabriquer des objets utiles à son quotidien : accessoires en cuir, poterie, verrerie… L’importance du sel est telle que les commerçants antiques vouent un culte à la déesse protectrice de ceux qui le transportent et en font commerce, et qu’il colore encore aujourd’hui de nombreuses expressions du langage courant.

→ Source : INRAP.

Rituels grecs. Une expérience sensible

Date / lieu : du 24 novembre 2017 au 25 mars 2018 / Toulouse, musée Saint-Raymond de Toulouse

Comment les Grecs anciens vivaient-ils leur religion au quotidien ?
Les dieux n’étaient pas confinés dans leurs temples ! Ils pouvaient se rendre visite, habiter des bois, être conviés aux repas… Ils étaient partout et patronnaient les activités journalières, mais aussi les événements importants de la vie des hommes.

→  Source : musée Saint-Raymond de Toulouse.

Crédits image : affiche de l’exposition, voir le site des organisateurs.