Archives de catégorie : Exposition

Actualités : exposition « De Rouge et de Noir. Les vases grecs de la collection de Luynes »

Date / lieu : jusqu’au 31 mars 2016 / Paris, BnF (site Richelieu)

Dans la collection fameuse du duc de Luynes, donnée à la Bibliothèque nationale en 1862, l’ensemble des vases grecs, modeste en nombre, a une place prééminente par sa très grande qualité. Le collectionneur a réussi, entre les années 1820 et 1850, à constituer un ensemble exceptionnel de vases figurés, provenant majoritairement des découvertes archéologiques d’Italie (Étrurie et Grande-Grèce). Pour la plupart issus des ateliers athéniens des VIe – Ve siècles av J.-C., ils témoignent de l’accomplissement des artisans grecs, et les belles images qu’ils portent offrent un formidable répertoire. Les mythes sont largement illustrés : dieux olympiens, héros (Héraclès, Thésée, Ulysse…) ; le monde dionysiaque autour de la consommation du vin est particulièrement important sur des vases destinés à être utilisés lors des banquets. Les images permettent aussi des ouvertures sur certains aspects de la vie quotidienne des Athéniens : le banquet, l’athlétisme, la guerre, la séduction…

Continuer la lecture de Actualités : exposition « De Rouge et de Noir. Les vases grecs de la collection de Luynes »

Actualités : exposition « Centenaire de l’exploration archéologique du site de Philippes » – Nancy

Date / lieu : du 05 février 2016 au 04 mars 2016 / Nancy, Université de Lorraine

Le projet du centenaire de l’exploration archéologique de Philippes, organisé par l’École française d’Athènes, en collaboration avec l’Éphorie des antiquités de Kavala, le Musée de la Civilisation Byzantine, l’Université Aristote de Thessalonique, la Société archéologique d’Athènes et l’École suisse d’archéologie en Grèce, a vu le jour en 2014 et accompagne la candidature du site de Philippes pour le classement au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les panneaux et la vidéo présentés sont issus de l’exposition itinérante que l’on a pu voir à Thessalonique, à Kavala, à Lausanne, à Genève, au siège de l’UNESCO, à Besançon, à Bordeaux et aujour’hui à Nancy.

Les photographies, plans et extraits des carnets de fouilles proviennent du riche fonds d’archives de l’École française d’Athènes, mais aussi du fonds Paul Collart, ancien membre suisse de l’École française et auteur de nombreuses missions à Philippes entre 1927 et 1935. L’exposition vise à retracer l’histoire des fouilles et des recherches de l’École française d’Athènes à partir de 1914. Elle a bénéficié du soutien de la Fondation Stavros Niarchos, de la Confédération suisse et des Universités de Genève et de Lausanne.

Pour en savoir plus…

Pour rebondir :

Un article : La photographie aérienne à Philippes dans les années 1930 (résumé de conférence), Samuel Provost, publié en ligne le 13 mars 2016, sur le carnet de recherches Arula. Actualités de la recherche de l’Université de Lorraine en archéologie.

Crédits image : une des salles de l’exposition.

Actualités : exposition « L’Atrébate, ce Gaulois de l’artois »

Date / lieu : du 15 janvier au 16 mai 2016 / Douai, musée-parc Arkéos

Agriculture, artisanat, société, rites et croyances, aspects militaires, économie et commerce, parure et habillement, lieux de vie. L’exposition L’Atrébate, ce Gaulois de l’Artois, présentée au musée Arkéos jusqu’au 16 mai, invite le public à entrer sur les terres de nos ancêtres gaulois atrébates en retraçant la vie quotidienne de ces populations avant la conquête romaine.

Aux IVe et IIIsiècle avant notre ère, des tribus originaires de Germanie s’installent dans le nord de la Gaule sur un territoire correspondant approximativement à l’Artois d’aujourd’hui : l’Atrébatie. Artisans chevronnés, spécialistes du fer et du bronze, les Gaulois atrébates nous ont laissé des traces de leur passage, aujourd’hui révélées grâce à l’archéologie.

L’Atrébate, ce Gaulois de l’Artois est proposé en partenariat avec Gallia Romana, association souhaitant rendre l’archéologie plus ludique, pédagogique et intuitive. Ainsi, des fac-similés (reproductions) d’objets archéologiques découverts lors de fouilles locales et quelques vestiges provenant des collections du musée, seront à la portée du public. Un public qui pourra participer aux nombreuses animations prévues (conférence, ateliers, démonstrations, etc.) durant toute la durée de l’exposition.

Pour en savoir plus…

Crédits image : affiche de l’exposition, site internet des organisateurs.

Actualités : exposition « Les Métamorphoses » d’Ovide dans les collections des musées du Nord-Pas-de-Calais

Date / lieu : du 1er juillet 2015 au 21 mars 2016 / Lens, Musée du Louvre-Lens

Les tamorphoses d’Ovide est un poème épique monumental qui, en mélangeant fables mythologiques et personnages réels, décrit la naissance et l’histoire de la civilisation gréco-latine, jusqu’aux premières années de notre ère.

Au Moyen Âge, les artistes se sont saisis de cette œuvre et de la profusion des mythes qu’elle évoque, pour composer tableaux, sculptures, gravures et objets d’art. Cette inspiration reste très prégnante jusqu’au XXe siècle et séduit de nombreuses figures de la modernité tant dans le domaine des arts plastiques que dans celui des arts de la scène, notamment la musique.

L’exposition réunit une vingtaine d’œuvres, toutes empruntées aux collections publiques de la région Nord-Pas-de-Calais.

Pour en savoir plus…

Pour rebondir :

Un article : article de Cyrille Ballaguy « À propos de « Métamorphoses » du Louvre-Lens », un métier exposé avec humour », publié sur le blog Insula, le 19/01/2016.

Crédits image : affiche de l’exposition, site internet des organisateurs.

Actualités : exposition « Corseul antique. De la ville à la campagne. De l’artisan au notable. Apports des dernières fouilles archéologiques »

Date / lieu : du 19 juin 2015 au 28 février 2016 / Corseul, centre d’interprétation du patrimoine Coriosolis

Coriosolis propose, en partenariat avec l’Inrap, une exposition sur la transition ville-campagne dans la Corseul antique présentant les résultats préliminaires des deux fouilles préventives réalisées par l’Inrap à Corseul en 2014.

L’exposition permet de découvrir, grâce aux nouvelles données archéologiques et aux objets issus des deux fouilles effectuées à Corseul (sites de La Métrie et du Val de Gravel), l’histoire de la Corseul antique entre espace urbain et campagne, aux franges de la ville. L’exposition en dévoile la viabilité, les activités économiques et artisanales (potiers, tisserands, producteurs de colles et huiles animales), l’architecture, et notamment la vie quotidienne.

Télécharger le dossier de presse.

Crédits image : affiche de l’exposition, site internet des organisateurs.