Archives de catégorie : Fouilles, stages

Du côté du doctorat : atelier épigraphique « Les carrières au service de l’Empire »

Date / lieu : septembre 2016 / Rome

Date limite d’inscription : 16 février 2016

Le comité des rencontres épigraphiques franco-italiennes organise  à Rome en septembre 2016 un atelier épigraphique destinés aux étudiants avancés (à partir du Master 2 et doctorat) sur le thème suivant : « Les carrières au service de l’Empereur ».

Cette initiative part du constat de la difficulté de dispenser des cours d’épigraphie de niveau confirmé dans les universités françaises et italiennes. En dehors de quelques lieux privilégiés, l’offre se limite à une initiation à cette discipline, pourtant essentielle à notre connaissance de l’Antiquité.

La thématique retenue porte sur « Les carrières au service de l’empire romain ». Les matinées du 12 au 15 septembre seront consacrées à la formation théorique, avec des leçons des meilleurs spécialistes des deux côtés des Alpes sur les carrières administratives et militaires des sénateurs et des chevaliers, les recherches récentes dans ces domaines, et des interventions des étudiants sur des documents épigraphiques. Trois après-midis seront consacrés au « terrain », avec des déplacements sous la conduite des formateurs dans différents musées romains possédant de riches collections épigraphiques.

La semaine se conclura, le 15 après-midi et le 16 matin, par une table ronde, en présence des étudiants, sur « Les provinciaux au service de l’empire » qui présentera des recherches en cours sur ce thème. Le dernier après-midi sera consacré à un retour sur le contenu et le déroulement de l’atelier, à travers un échange entre formateurs et formés.

Télécharger la présentation de l’atelier.

Appel à candidature : atelier doctoral « L’écrit dans l’espace urbain et périurbain : lire et étudier les inscriptions dans leur contexte archéologique »

Date / lieu : du 11 au 15 juillet 2016 / Pompéi

Date limite de candidature : 1er mars 2016

Cet atelier doctoral souhaiterait présenter les enjeux, les questions et les méthodes relatifs à l’étude de la présence de l’écrit et de ses usages dans les espaces urbain et suburbain. Outre une introduction aux méthodes et aux outils de l’épigraphiste, les interventions chercheront à caractériser les pratiques épigraphiques touchant les différentes sphères qui forment le tissu d’une ville, dans ses manifestations quotidiennes ou exceptionnelles. Seront ainsi abordés : l’écrit comme vecteur de communication et d’expression du pouvoir public et de la collectivité dans une perspective chronologique large ; les apports de l’écrit à la connaissance de la topographie urbaine (aspects diachroniques et synchroniques) ; l’écrit en lien avec les espaces et les activités de production ; l’écrit dans les espaces funéraires et le rapport à la mort. Dans cette optique l’atelier prendra appui sur des dossiers provenant des cités campaniennes et, éventuellement, de l’Italie romaine, qui permettront une appréhension globale des textes dans leur contexte archéologique et topographique.

Télécharger la fiche d’inscription.