Archives de catégorie : Recherches en Sciences de l’Antiquité

« Le voyageur de Rome » : regards croisés autour d’un roman

Gayral (C.), Le voyageur de Rome. – Nantes : Éditions Amalthée, 2016. – 92 p. – ISBN : 978.2.310.02841.7.

voyageur-couv-1

Compte rendu : Marion Bellissime, professeur de latin, au collège Honoré de Balzac, à Vénissieux (69)

À la fin du Ier siècle de notre ère, un jeune patricien, plus attiré par la contemplation des astres que par le mos maiorum, tombe éperdument amoureux d’une jeune et belle et blonde esclave. C’est le point de départ d’une histoire d’amour contrariée entre Ambrosius et Fidélis.

Continuer la lecture de « Le voyageur de Rome » : regards croisés autour d’un roman

Recherches : « La place de l’histoire antique dans l’enseignement à l’école ». Entretien avec Benoît Falaize

Agrégé et docteur en histoire, Benoît Falaize a été formateur pendant plus de quinze ans à l’I.U.F.M. de Versailles, puis à l’E.S.P.É. (École Supérieure du Professorat et de l’Éducation) de l’Université de Cergy-Pontoise. Chercheur à l’Institut National de Recherche Pédagogique pendant plus de sept ans, il est spécialiste de l’enseignement de l’histoire, en particulier de la Shoah, de la colonisation, de l’histoire de l’immigration et de l’esclavage. Il est l’auteur d’une thèse intitulée L’histoire à l’école élémentaire depuis 1945 et récemment publiée en 2016, aux Presses Universitaires de Rennes, ainsi que l’ouvrage Enseigner l’histoire à l’école : Donner goût et interroger le passé pour faire sens aujourd’hui, publié chez Retz, en 2015.

Continuer la lecture de Recherches : « La place de l’histoire antique dans l’enseignement à l’école ». Entretien avec Benoît Falaize

L’héroïsme au féminin. Réflexions autour du mythe d’Atalante. Entretien avec Émilie Druilhe

Émilie Druilhe, historienne de formation à l’Université Paris 1 – Sorbonne et jeune libraire, publie aux Presses Universitaires de Rennes, Farouche Atalante, portrait d’une héroïne grecque[1].

Cet ouvrage est le fruit des travaux de recherche de Master 2, récompensé par le Prix Mnémosyne, en 2014. Décerné au mois de janvier de chaque année, le prix Mnémosyne, créé par Mnémosyne association, a la particularité de récompenser les recherches en Master. Le montant du prix s’élève à 800 euros, le chèque étant remis en échange du manuscrit revu. Le ou la lauréat-e s’engage alors à retravailler son mémoire pour publication aux Presses Universitaires de Rennes, avec l’accompagnement de l’association. Les meilleurs mémoires présentés au prix sont récompensés par un article publié sur le site de la revue de l’association Mnémosyne, Genre & Histoire.

Continuer la lecture de L’héroïsme au féminin. Réflexions autour du mythe d’Atalante. Entretien avec Émilie Druilhe

« Le glaive de Burdigala ». Compte rendu et exploitation en classe

Borras (A.), Menaut (M.-H.), Teilletche (G.), Burdigalensis Gladius. Le glaive de Burdigala. – Illustré par Ström. – Bordeaux : Dadoclem Éditions, 2014. – 43 p. : ill. – (La marmite-o-langues, ISSN : 2109.8840). – ISBN : 978.2.916637.36.5.

glaive_moy

Le Glaive de Burdigala est une courte bande dessinée aux traits sympathiques et au rythme trépidant. On suit la folle journée de Lucius et Occelio dans les rues de Burdigala, en mission pour sauver le père de Lucius. Si la trame narrative n’est pas des plus originales, l’intérêt réside dans le bilinguisme de l’ouvrage. Les auteurs permettent de faire du « petit latin », en suivant les aventures de personnages aux visages expressifs. Et certaines répliques, parfois bien senties, peuvent nous sembler très actuelles !

Continuer la lecture de « Le glaive de Burdigala ». Compte rendu et exploitation en classe

Recherches : compte rendu « Les Gaulois à petit pas » de Patrick Maguer

Maguer (P.), Les Gaulois à petit pas. – Illustré par M. Puech. – Paris : Actes Sud Junior, I.N.R.A.P., 2010. – 77 p. – (À petit pas) – ISBN : 978.2.7427.9437.9.

9782742794379

La deuxième de couverture explique ce que signifie I.N.R.A.P., Institut National de Recherches Archéologiques Préventives, créé en 2002, mais est-ce qu’un enfant comprend l’adjectif préventif ? Et à quel âge est destiné ce petit livre maniable de 78 pages ?

Toujours en deuxième de couverture se trouve un bref tableau des âges : depuis l’Âge du Bronze (2000 à 850 av. J.-C.) jusqu’à la fin de l’Empire romain d’Occident (476 ap. J.-C.).

Continuer la lecture de Recherches : compte rendu « Les Gaulois à petit pas » de Patrick Maguer