Archives de catégorie : Ressources

MOOC Introduction à l’archéologie gréco-romaine

Cette formation vous introduira à l’archéologie, à l’art et à l’architecture du monde gréco-romain.

Espace géographique et étude chronologique du mobilier archéologique :

  • de la Grèce (du néolithique à la fin de l’époque hellénistique)
  • du monde romain (de l’âge du fer villanovien jusqu’au règne de Dioclétien).

→ Source : Université de Montréal.

Crédits image : image extraite du MOOC.

Repérés sur la toile des carnets Hypothèses/1

Une sélection d’articles publiés sur les carnets Hypothèse  :

Les monnaies ptolémaïques à la BnF

Le département des Monnaies, médailles et antiques conserve une très importante suite de monnaies ptolémaïques. Dans la perspective de sa publication a été entrepris le dépouillement systématique des registres, inventaires et archives relatifs à ce fonds afin de décrire les grandes étapes de l’enrichissement de la collection depuis la fin du XVIIe siècle.

Lire la suite…

L’Antiquité à la BnF

 

Lire Homère en sociologue (1) : Homère et sa société
Lire Homère en sociologue (2) : Homère sociologue du monde d’Achille

Nous allons ici rendre compte des deux interventions prononcées à l’Atelier Clisthène de Besançon, ce 30 mars 2017 par Pierre Judet de la Combe et Christophe Pébarthe. Les exempliers de ces interventions sont consultables ici.

Lire la suite…

Philologie et sciences sociales

 

Plèbe et populisme. Aux origines du populisme

Plèbe, tribuns, populares. En matière de populisme, le vocabulaire des romains est toujours présent : la plèbe s’oppose au peuple et dans l’expression française « tribun populaire », l’adjectif populaire est bien souvent une marque d’infamie aux yeux de la classe supérieure. Remonter aux origines de ce vocabulaire, c’est retourner aux origines de Rome : ceci peut être utile pour la compréhension du populisme actuel à condition de ne pas s’en tenir aux aspects légendaires mais de prendre en compte l’état actuel de la recherche sur la société romaine primitive.

Lire la suite…

La question de latin

 

Les pauvres et la pauvreté en Grèce ancienne

Les recherches en histoire ancienne sont souvent liées aux interrogations sociétales du moment. La lutte contre la pauvreté constitue une préoccupation renouvelée de nos sociétés contemporaines, relayée par les différents média. Or, loin d’être le fait des sociétés capitalistes, la pauvreté est bien présente dans les sociétés préindustrielles et notamment antiques. Les pauvres et la pauvreté dans l’Antiquité, en dépit de la rareté des sources qui les évoquent, et qui émanent bien souvent des élites, doivent être considérés comme de véritables objets d’études historiques, philosophiques, anthropologiques et sociologiques.

Lire la suite…

Mondes sociaux

Autodesk : logiciels gratuits pour les enseignants et les étudiants

Autodesk offre un accès gratuit de ses logiciels pour tous les étudiants et professeurs de l’enseignement supérieur. Les personnes désirant s’enregistrer doivent disposer d’une adresse email fournie par leur école ou leur université.

Les conditions générales d’utilisation de ces licences sont précisées sur la page d’accueil : http://www.autodesk.com/education/home

Crédits image : © Autodesk.

Exposition virtuelle sur le site de Labraunda

Labraunda fut l’un des sanctuaires majeurs de l’Anatolie antique. Son histoire, et les vestiges qu’il recèle, en font un témoin exceptionnel des échanges culturels du monde méditerranéen antique.

Cette exposition virtuelle réalisée par PSL donne suite à l’exposition photographique organisée à l’École normale supérieure fin 2015. Elle se veut complémentaire de cette approche visuelle, en présentant à la fois le contexte historique et la pratique archéologique pour dresser un état des connaissances sur Labraunda.

Pour toucher tous ses publics, du novice à l’expert du domaine, PSL-Explore propose plusieurs parcours. En écho à l’approche transversale qui est celle des archéologues sur le terrain, l’exposition est structurée autour de grandes rubriques, chacune pouvant être abordée comme un parcours indépendant.

En parallèle, une chronologie et un plan interactif du site permettent de saisir les grands enjeux en un coup d’œil, tandis que les images à ouvrir en visionneuse donnent aux internautes la possibilité d’approfondir, au plus près des monuments et des détails techniques.

Crédits image : logo de l’exposition virtuelle, voir le site des organisateurs.