Archives de catégorie : Valorisation des Sciences de l’Antiquité

Compte rendu « S.P.Q.R. »

Beard (M.), S.P.Q.R. Histoire de l’ancienne Rome. – S. Duran trad. – Paris : Éditions Perrin, 2016. -592 p. : bibliogr., fig., cartes, index. – ISBN : 978.2.2620.4871.6. 

9782262048716

Avec SPQR, c’est une lecture personnelle de l’histoire romaine que propose Mary Beard (désormais MB). Sa volonté de présenter une synthèse de plusieurs décennies de réflexions sur l’Antiquité romaine donne lieu à un ouvrage passionnant, agréable et plein d’humour, dont le succès est déjà indéniable chez les critiques et chez les libraires. Car SPQR n’est pas un livre destiné aux seuls spécialistes. Il est au contraire un parcours de (re)découverte destiné aux amoureux de la Rome antique, aux étudiants comme à ceux qui voudraient découvrir la réalité d’un empire méditerranéen maintes fois fantasmé au cinéma, au théâtre ou dans la littérature. L’ouvrage comprend d’ailleurs un choix original de nombreuses illustrations, d’excellente qualité et systématiquement légendées, qui viennent tisser le fil de ce récit plaisant.

Continuer la lecture de Compte rendu « S.P.Q.R. »

Compte rendu « Mycènes. La gloire des Atrides »

Léo (J.), Mycènes. La gloire des Atrides. – Paris : Hugues de Queyssac Éditions, 2016. – 392 p. – ISBN  : 978.2.36874.106.1.

mycenes-couv-1-318x500

Écrire sur la geste des Atrides relève d’une certaine audace ; d’Eschyle à Cacoyannis, les plus grands s’y sont essayés. Jean Léo fait ici le pari de l’érudition. Comme dans l’Akhénaton de Nagib Mahfouz, le lecteur est entraîné dans une saga renouvelée par les recherches récentes, où apparaissent des personnages sortis des lettres d’Amarna ou des textes hittites. Il s’agit, au fond, d’un projet assez proche de la bande dessinée Âge du Bronze de Eric Shanower, dont plusieurs volumes ont confirmé le succès.

Continuer la lecture de Compte rendu « Mycènes. La gloire des Atrides »

Compte rendu « Grand écart »

Plantive (J.-P.), Grand écart. Des textes antiques au XXIe siècle. – Paris : Les Belles Lettres / La Vie des Classiques, 2017. – 222 p. – (Exclusivités Vie des Classiques ; 4).

Couverture "Grand écart"

En janvier 2017 est paru sur le site « La Vie des Classiques » des Belles Lettres, un petit essai qui intéressera beaucoup de monde. Dans son avant-propos, l’auteur, Jean-Paul Plantive, non sans humour, nous explique la genèse de cet ouvrage. Sur un ton enjoué, il raconte une scène qu’il a plusieurs fois vécue : le professeur de lettres classiques qu’il est a souvent été confronté au regard d’interlocuteurs qui lorsqu’ils apprennent son métier, le dévisagent avec un mélange de « vague admiration » et de « légère commisération ».

Continuer la lecture de Compte rendu « Grand écart »

Compte rendu « Gloria Victis »

Fernandez (J.), Guerrero (M.), Montes (J.), Gloria victis. Série en cours. – Paris : Le Lombard, 2016. – 48 p. – tome 1, ISBN : 978.2.8036.3388.3 ; tome 2 : ISBN : 978.2.8306.3497.2 ; tome 3, ISBN : 978.2.8036.3505.4.

Gloria Victis est une bande dessinée en plusieurs tomes dont le scénario a été rédigé par Juanra Fernández. Mateo Guerrero a réalisé les dessins et Javi Montes les couleurs. Trois tomes ont déjà été publiés et la parution d’un quatrième opus est annoncée pour l’été 2017.

Continuer la lecture de Compte rendu « Gloria Victis »

Compte rendu « La Mythologie racontée par un témoin »

Grosset (J.-C.), La Mythologie racontée par un témoin. Tome 1 : Le Roman des Dieux Grecs. – Saint-Denis : Edilivre, 2016. – 423 p. – ISBN : 978.2.3341.8932.6.

mythologie-temoin-couv-1

Premier volume d’une série qui a pour titre La Mythologie racontée par un témoin, ce roman a pour narrateur Tirésias qui, du royaume des morts où il s’ennuie, s’adresse aux mortels pour leur raconter la vie des dieux grecs. Composé de quarante chapitres, plus ou moins longs, l’ouvrage a une progression chronologique qui suit pour une part la Théogonie d’Hésiode. Chaque chapitre a pour titre le nom d’un dieu ou le thème traité. Ainsi se met en place la genèse du monde, du chaos au règne de Zeus. Le cercle olympien n’est définitivement fermé qu’avec la venue de Dionysos et au départ de « la douce Hestia » qui lui cède sa place pour se retirer dans les demeures des mortels, « sans faire d’histoires ». Le livre est d’une lecture plaisante. Le style aisé et volontiers lyrique se laisse aller à quelques facilités de langage pour favoriser l’empathie du lecteur.

Continuer la lecture de Compte rendu « La Mythologie racontée par un témoin »