Antiquité et livres de jeunesse

Appel à contributions pour un volume thématique

Date limite de remise des propositions de contribution : 31 janvier 2018

La production destinée à la jeunesse est un champ éditorial en pleine expansion. Plus spécifiquement, l’ouvrage de jeunesse est un espace de création inventif et florissant. Depuis une vingtaine d’années, il est aussi devenu un objet de recherche et de formation dans le cadre des métiers du livre et de l’enseignement. Une collection, Études sur le livre de jeunesse, dirigée par Brigitte Louichon, professeur de littérature (université de Montpellier), lui est entièrement consacrée aux Presses Universitaires de Bordeaux. Cette collection accueille des monographies ou des recueils collectifs destinés aux étudiants, enseignants, formateurs et chercheurs, ainsi qu’à tous les professionnels du livre. Les problématiques et les approches sont variées : elles portent sur des thématiques, des auteur.e.s, des époques, des espaces, des genres, des questions éditoriales et d’enseignement.

Continuer la lecture de Antiquité et livres de jeunesse

Pompeii the immortal city

Date / lieu : du 24 novembre 2017 au 15 avril 2018 / Bruxelles, Palais de la Bourse

L’exposition plonge le visiteur au cœur du drame et des ruines de l’antique cité. Des moments immersifs spectaculaires font vivre au visiteur la destruction de la cité et le font communier avec les habitants de l’époque, figés dans les cendres du Vésuve. Plus de cent pièces archéologiques provenant de Pompéi, dont bon nombre exposées pour la première fois, révèlent la connaissance qu’avaient les Romains de la nature et leurs compétences scientifiques et techniques au moment de l’éruption du Vésuve en 79 après J.-C. Tous les moyens de la muséologie actuelle ont été monopolisés pour faire revivre la cité antique détruite en 79 après J.-C.

→ Source : http://expo-pompeii.be

Allocations de formation et de recherche au titre de l’année 2018

Date limite de dépôt des dossiers : vendredi 5 janvier 2018

Chaque année, le ministère de la Culture (direction générale des Patrimoines) attribue des allocations de formation et de recherche, destinées à soutenir financièrement des travaux de recherche susceptibles d’intéresser les domaines suivants : archéologie, patrimoine bâti, patrimoine mobilier, Inventaire général du patrimoine culturel et Monuments historiques, et d’aider les jeunes chercheurs dans leur action ou dans la connaissance de leur territoire. Ces allocations ne sont pas accordées selon des critères sociaux : elles correspondent à un financement pour un travail de recherche, ouvert aux étudiants en Master 1, Master 2 et Doctorat. Leur montant mensuel est de 915 euros par mois et elles peuvent être attribuées pour une durée allant de 1 à 9 mois.

L’utilisation de ces bourses est contrôlée : les travaux sont suivis par les services ayant présenté les demandes et, à l’issue de leur investigation, les étudiants produisent un rapport.

  • Télécharger ci-contre le dossier de demande d’allocation de formation et de recherche pour l’année 2018.
  • Les candidatures sont à adresser, complétées et signées, par courrier ou courriel au DPRPS avant le vendredi 5 janvier 2018 à l’adresse suivante :

    Département du Pilotage de la recherche et de la Politique scientifique

    AFR 2018 – 6, rue des Pyramides

    75001 PARIS

    À l’attention de Mme Carole Giovannetti : carole.giovannetti@culture.gouv.fr

→ Source : www.culturecommunication.gouv

Le vécu des couples dans l’Antiquité

Date / lieu : 8-9 novembre 2018 / Lausanne

Date limite d’envoi : 22 janvier 2018

La conférence a pour thème le vécu des couples ordinaires dans l’Antiquité gréco-romaine. Les couples en question sont formés d’adultes hétérosexuels appartenant aux classes basses et moyennes ou aux élites civiques – et non aux couples dont un membre fut à la tête d’un État (i.e. les reines et rois hellénistiques, les triumvirs romains, les empereurs et les membres de la famille impériale ne seront pas pris en considération). La conférence s’intéresse aux relations de couples dans une perspective synchronique et diachronique, et cherche à examiner les différentes façons dont la réalité des couples s’exprime dans les sources littéraires, épigraphiques, papyrologiques et iconographiques du IIIe siècle avant J.-C au IVe siècle après J-C.

→ Source : Compitum.

Activités scientifiques autour de la Revue des Études Anciennes