Appel aux anciens boursiers de l’École française de Rome

L’École française de Rome veut retrouver la trace de ses anciens boursiers depuis 1975 afin de créer une association. Nous relayons ici leur appel.

Anciens boursiers de l’École française de Rome, où êtes-vous ? que devenez-vous ? Qu’avez-vous fait pendant ces années ? Quels souvenirs gardez-vous de ces longues heures passées dans le cadre prestigieux de la bibliothèque du palais Farnèse à Rome ? Avez-vous assisté au discours du pape Paul VI, à l’occasion des célébrations du centenaire de l’École, en 1976 ? Saviez-vous que notre institution, fondée en 1875, avait accueilli en son sein près de 3500 boursiers depuis les années 70, aujourd’hui archéologues de renom, historiens, conservateurs en chef du patrimoine qui se retrouvent aujourd’hui à des postes-clés dans les universités et les musées du monde entier, du Mexique en Australie en passant par les principales villes universitaires françaises et italiennes ? Que même Thierry Frémeaux, l’actuel délégué général du festival de Cannes était passé par ici en 1988 ?

→ Source : Apahau.

Représentations et réceptions de la figure de la sagesse dans l’Antiquité

Date / lieu : 15-16 juin 2017 / Lille, Faculté de Théologie

Par « Dame Sagesse », on désigne généralement la figure de la sagesse telle qu’elle apparaît dans quelques livres ou passages bibliques (Pr 1–9 ; 31 ; Jb 28 ; Ba 3,9–4,4 ; Si ; Sg). Si la personnification littéraire est un phénomène relativement courant dans les textes bibliques, celle de la sagesse est plus étonnante, puisqu’elle se développe au point de donner à cette figure une identité unique en relation à la divinité Yhwh : créée par lui, elle demeure également à ses côtés dans la création et l’histoire. La question littéraire devient ainsi théologique et les concepts d’immanence, de transcendance ou même d’hypostase ont parfois été proposés pour la définir sans oublier les nombreuses tentatives qui l’assimilent à quelque divinité antique connue ou aujourd’hui oubliée.

→ Source : Labex Rasmed.

Crédits image : affiche du colloque, voir le site des organisateurs.

Mangae Romae (2/3) : « Thermae Romae »

Yamazaki M., Thermae Romae, 6 volumes parus, série terminée. Paris : Casterman, 2012-2013 pour la traduction française.

Dans ce deuxième manga de notre série sur les mangas et Rome, le héros est un architecte romain, nommé Lucius Modestus. Lucius comme la lumière qui lui vient miraculeusement … du pays du soleil levant, Modestus à l’image de sa… modestie. Lucius est un architecte classique, trop classique pour la Rome d’Hadrien. Qu’à cela ne tienne, l’auteure l’envoie trouver l’inspiration au XXIe siècle au Japon.

Continuer la lecture de Mangae Romae (2/3) : « Thermae Romae »

Mangae Romae (1/3) : « Ad Astra »

Kagano M., Ad Astra. – Scipion l’Africain et Hannibal Barca, 10 volumes parus, série en cours. – Paris : Ki-oon, depuis 2014 pour la traduction française.

Lire et étudier des bandes dessinées sur l’Antiquité est aisé tant le choix est vaste. Si l’on s’en tient dans cet article à la seule Antiquité romaine, on sera loin du compte si l’on cite seulement Alix et Alix Senator (compte rendu du tome 5 sur notre carnet de recherches), Arelate, Astérix, Cassio, Les Aigles de Rome, MurenaPour l’Empire et Roma. Il faut également ajouter des mangas, dont certains connaissent ces dernières années un succès florissant.

Continuer la lecture de Mangae Romae (1/3) : « Ad Astra »

La culture de l’écrit en Méditerranée occidentale à travers les pratiques épigraphiques (Gaule, Ibérie, Afrique du Nord)

Date / lieu : du 1er au 3 juin 2047 / Paris, Collège d’Espagne, Cité internationale de Paris et Sorbonne (amphi Michelet)

Colloque organisé par Michèle Coltelloni-Trannoy : michele.trannoy@paris-sorbonne.fr
Noemí Moncunill Martí : noemi.moncunill_marti@paris-sorbonne.fr
Inscription à l’adresse suivante :
satenik.simonin@paris-sorbonne.fr

Pour des raisons de sécurité, il est demandé aux personnes désirant assister à la matinée du 3 juin de s’inscrire auprès de Mme Simonin (nom, prénom et courriel) avant le 29 mai. Une invitation nominative leur sera envoyée par courriel : elles devront se présenter munies de cette invitation et d’une pièce d’identité. Les 1er et 2 juin, l’entrée au Collège d’Espagne est libre.

Télécharger le programme.

→ Source : Orient & Méditerranée, UMR 8167.

Crédits image : affiche du colloque, voir le site des organisateurs.

Activités scientifiques autour de la Revue des Études Anciennes