Archives par mot-clé : antiquité

Hospitalité et régulation sociale et politique dans l’Antiquité méditerranéenne

Date / lieu : 5 au 7 septembre 2018 / Lyon, ENS de Lyon

Date limite d’envoi : 1er mars 2018

Ce colloque réunira à Lyon des chercheurs européens et états-uniens spécialistes d’aires variées du bassin méditerranéen antique. Son objectif est d’envisager l’hospitalité en tant que vecteur de régulation sociale et politique permettant aux sociétés méditerranéennes antiques de gérer l’agrégation, l’intégration, la mise à distance ou le rejet d’un individu ou d’un groupe considéré comme allogène vis à vis d’une famille, d’une communauté, d’une cité ou d’un Empire. À l’heure où la crise de l’accueil en Méditerranée remet l’hospitalité au centre du discours public et scientifique, il s’agira ainsi de réfléchir aux racines antiques de cette construction particulière de l’altérité.

→ Source : Calenda

Transformations dans la pratique du soin : pour une épistémologie historique, l’exemple de l’Antiquité

Date / lieu : 1er juin 2018 / Nantes

Date limite d’envoi : 15 février 2018

Le programme DataSanté (bigdatamed.hypotheses.org) interroge les changements de paradigme et les transformations des pratiques liés à l’émergence d’une médecine personnalisée. À travers ce colloque, on se propose de mettre en perspective historique les évolutions/révolutions annoncées dans le champ de la science médicale. Il se trouve que, dès la constitution de ses premiers corpus théoriques, la médecine occidentale a été traversée par des débats et des controverses portant aussi bien sur les conditions de la pratique du soin que sur les fondements épistémologiques eux-mêmes d’une technique s’appliquant à la santé des hommes. À titre d’exemple, l’approche du soin prônée par l’Evidence Based Medicine n’est pas sans présenter quelque analogie avec l’empirisme médical qui s’opposa dès l’Antiquité à la logique hippocratique. De la même manière, la révolution annoncée de la médecine personnalisée doit être questionnée sous l’angle de la clinique telle qu’elle fut définie et pratiquée par nombre de praticiens tributaires des définitions hippocratiques. On se propose ainsi d’interroger la permanence de certains paradigmes épistémologiques dans l’histoire de la pensée médicale et de relire les évolutions contemporaines à l’aune des premières sources théoriques.

Télécharger l’appel à communication complet

Podcast – Entretien avec Alexandre Grandazzi

Alexandre Grandazzi, « Urbs. Une histoire de la ville de Rome, des origines à la mort d’Auguste » aux Éditions Perrin.

Podcast de l’entretien entre l’auteur et François Cadiou, professeur d’histoire romaine à l’Université Bordeaux Montaigne :

 Une histoire de la ville de Rome de ses origines à la mort d’Auguste qui s’intéresse aux traces que les Romains ont laissées de leurs conquêtes et de leur passé dans l’environnement de cette ville. Alexandre Grandazzi étudie la topographie, les liens entre la mythologie et l’archéologie ou encore l’urbanisme civil qui a pu servir de support à la religion et à la politique.
Crédits image : © Mollat.

La première radio Web destinée à l’histoire storiavoce.com

La première radio Web destinée à l’histoire : http://storiavoce.com/

Storiavoce est une radio web francophone dédiée à l’histoire antique, médiévale, moderne et contemporaine, au mouvement des idées politiques et à l’histoire de l’Art. Elle vise à mettre en lumière les événements majeurs de l’Histoire, auxquels sont associées des grandes figures, ainsi que les grands courants intellectuels. Pour cela, elle donne la parole aux meilleurs spécialistes des sujets abordés. Storiavoce est une marque l’association Voxistoria fondée par Christophe Dickès.

 

Histoires de familles antiques. Discussion entre Jérôme Wilgaux & Christophe Pébarthe

Jérôme Wilgaux et Christophe Pébarthe échangeront sur le thème de la famille en histoire ancienne, sujet au concours du CAPES/Agrégation d’histoire 2018, jeudi 14 décembre 2017 (14h/15h30), Université Bordeaux Montaigne (Amphi B 200)

Jérôme Wilgaux, maître de conférences à l’Université de Nantes, et Christophe Pébarthe, maître de conférences à l’Université Bordeaux Montaigne, parleront de la question de la famille en histoire grecque et romaine. Ce sujet entre dans le cadre de la question d’histoire ancienne au CAPES/Agrégation 2018 : « Famille et société dans le monde grec et en Italie du Ve siècle av. J.-C. au IIe siècle av. J.-C. ». Ils échangeront en particulier sur l’intérêt comparé de recourir à l’anthropologie et à la sociologie pour étudier les familles antiques et analyseront quelques sources.

Jérôme Wilgaux

Jérôme Wilgaux est maître de conférences en histoire grecque à l’Université de Nantes. Ses recherches portent essentiellement sur la parenté grecque et sur les représentations du corps dans le monde antique. Il a publié Parenté et société dans le monde grec de l’Antiquité à l’âge moderne, Ausonius Études 12, Bordeaux, 2006 (ouvrage co-dirigé par Alain Bresson, Marie-Paule Masson, Stavros Perentidis), ou bien encore Langages et métaphores du corps dans le monde antique, Presses universitaires de Rennes, 2008 (ouvrage co-dirigé par Véronique Dasen).   Il vient de publier en codirection avec V. Dasen et J.-B. Bonnard un ouvrage sur la question du concours Famille et société dans le monde grec et en Italie du Ve au IIe siècle av. J.-C., Presses universitaires de Rennes, 2017.

Christophe Pébarthe

Christophe Pébarthe est maître de conférences en histoire grecque à l’Université Bordeaux Montaigne. Ses recherches portent sur l’histoire économique, Athènes à l’époque classique et sur le thème « comique et politique en Grèce ancienne ». Il a publié Cité, démocratie et écriture. Histoire de l’alphabétisation d’Athènes à l’époque classique, De Boccard, Paris, 2006 et Monnaie et marché à Athènes à l’époque classique, Belin, Paris, 2008.