Archives par mot-clé : gaulois

Revenir sur les Gaulois

L’Histoire, Dossier « Les Gaulois : une civilisation majeure », N°439-septembre 2017. – Paris : Sophia Publications, 2017. – (ISSN : 0182.2411).

Après avoir invité les lecteurs à « découvrir » les Gaulois en décembre 2003, la revue L’Histoire propose de les « retrouver » dans son numéro de septembre 2017[1]. Revenir sur les Gaulois est l’occasion de rendre compte des apports récents de l’archéologie et de signaler certains renouvellements historiographiques intervenus depuis plus d’une décennie. Bien qu’il s’en défende (p. 33), le numéro de 2017 propose également des réflexions sur la place du « mythe gaulois » dans la vie politique de la France, depuis le XVIIIsiècle jusqu’à un XXIsiècle marqué par le retour du roman national[2].

Continuer la lecture de Revenir sur les Gaulois

L’hiver 52 : les Bituriges face à César

Émission de radio de France Culture « Carbone 14, le magazine de l’archéologie », animée par Vincent Charpentier et diffusée le 13 mai 2017.

Pour mieux faire face à César, les Gaulois ont-ils fait rempart de leur corps pour contenir les légions romaines? Peut-être, toutefois, mieux vaut reprendre la Guerre des Gaules, en main ! Ferrailler contre César, c’est s’exposer à la défaite, être massacré à Avaricum, tout au mieux amputé d’une main à Uxullodunum. On le sait « les Gaulois n’étaient pas à la hauteur des compétences militaires adverses », mais pour autant comment ont-ils résisté à l’envahisseur ?

Avec l’intervention de Sophie Krausz, maître de conférences à l’Université Bordeaux Montaigne.

Pour écouter l’émission.

Crédits image : La porte du Rebout au Mont-Beuvray (Nièvre) : reconstitution du murus gallicus de Bibracte . © Antoine Maillier.

Actualités : émission de radio Le Salon noir « Ces Gaulois vendus à Rome »

Émission de radio de France Culture « Le Salon noir », animée par  Vincent Charpentier et diffusée le 4 juin 2016.

Chaque semaine, l’actualité de l’archéologie, les avancées de la recherche française et internationale. Plus de 200 émissions diffusées depuis 2007 à écouter, réécouter ou podcaster. Le Salon noir, le magazine d’archéologie de France Culture, est désormais diffusé tous les samedis de 19h30 à 20h.

« La première trahison est irréparable », disait Milan Kundera. Depuis peu, les archéologues entrevoient ces soldats vendus à Rome, et montrent que la trahison était omniprésente pendant la guerre des Gaules.

Face à l’ancienne fureur guerrière, le sac de Rome en 390, la prise de Delphes en 279, la société gauloise se serait-elle ramollie dans les années 60 avant notre ère ?

Vercingétorix devant ses troupes l’aurait dit « la Gaule unie, formant une seule nation, animée d’un même esprit, peut défier l’univers »… Certes, mais l’esprit n’y était déjà plus ! Le discours savant, évoque souvent une Gaule prête à rentrer dans l’histoire, peut-on, tout au contraire, envisager des élites gauloises livrant leur pays à César ?

Omniprésente, la trahison se pratique de toute part dans la Guerre des Gaules, à l’image de Litaviccos, parjure frère de Rome. Triomphe de l’impérialisme romain, Alésia peut-elle être vue comme la victoire des élites « collaborationnistes » gauloises ?

Depuis peu, les archéologues entrevoient ces soldats vendus à Rome, un cavalier gaulois à Paris, la solde de soldats auxiliaires de Rome à Basing en Moselle…

Avec Laurent Olivier, conservateur en chef du musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye.

Pour écouter l’émission.

Crédits image : Monnaie de Litaviccos.  © Antoine Maillier / Bibracte.

Actualités : exposition « Gaulois du Nord, Gaulois du Sud, une expo renversante »

Date / lieu : du 16 avril au 13 novembre 2016 / Site du Pont-du-Gard

Qui étaient réellement les Gaulois ?

À travers les représentations au fil de l’histoire et les connaissances scientifiques actuelles élaborées à partir de l’archéologie, cette exposition permet au visiteur de se forger une idée. S’organisant autour de plusieurs thématiques, elle lui permet de découvrir différents aspects de ce peuple mythique : organisation de leur société, culture et mode de vie, et de l’archéologie : observation, étude et analyse des restes exhumés lors des fouilles. Une exposition produite par le Pont du Gard présentera l’originalité de la civilisation qui s’est développée en Gaule du Sud en abordant plusieurs thèmes et présentera des objets d’une grande valeur scientifique prêtés par les musées de la région. Pour les familles et les enfants, elle constitue une première initiation à l’archéologie. Ils pourront découvrir un nouveau visage de ce peuple si « renversant » et qui n’a pas fini de nous surprendre. Tout au long de l’année un programme d’animations et d’ateliers autour du thème sera proposé pour le jeune public et le public adulte.

Cette exposition, qui allie histoire et recherche archéologique de façon ludique et pédagogique, est coproduite par l’Inrap et  Universcience, en partenariat avec le Ministère de la Culture et de la Communication.

Pour en savoir plus…

Crédits image : affiche de l’exposition, site internet des organisateurs.

Actualités : exposition « Histoire de territoires : Gaulois et Romains en Tarn-et-Garonne »

Date / lieu : du 19 janvier 2016 au 31 mars 2016 / Montauban, espace des Augustins

Cette exposition, grâce au prêt d’une centaine d’objets, révèle au public des sites archéologiques majeurs de notre département, souvent méconnus, comme la nécropole du Frau à Cazals, Al-Claus à Varen et Cayrac.

Ces objets, découverts dans le département, témoignent de la vie quotidienne au cours des premiers siècles de notre ère : les réalisations en bronze des Gaulois – épées à antennes, fibules, torques – rivalisent d’esthétique et de virtuosité avec les précieuses mosaïques ou les fragiles verres romains.

Le patrimoine du Tarn-et-Garonne, fruit d’un passé aux multiples facettes, est d’une diversité qui fait sa richesse. Si son histoire, de l’époque médiévale à nos jours, est assez bien connue, l’Antiquité se devine à peine. Pourtant, l’époque où Gaulois et Romains vivaient ensemble sur nos territoires n’est pas si éloignée et les découvertes archéologiques récentes ont permis de mieux cerner « nos ancêtres les Gaulois ».

Pour en savoir plus…

Crédits image : affiche de l’exposition, site internet des organisateurs.