Archives par mot-clé : mis-en-avant

La Rome antique en 3 minutes chrono

Holland (S.),  La Rome antique en 3 minutes chrono. 30 faits fascinants expliqués en un rien de temps.  – Paris : Le Courrier du Livre jeunesse, 2017.- 96 p. : fig., biblio., index. – ISBN : 978.2.7029.1297.3.

Il est loin le temps où les premiers contacts avec le latin étaient « Rosa, rosa, rosam … », comme le chantait Jacques Brel, dans l’enfermement d’une classe plus ou moins poussiéreuse pour des collégiens boutonneux d’une douzaine d’années ! Les modes de vie ont changé, l’environnement aussi. La télévision a modifié les mentalités et fait qu’on s’intéresse maintenant aux civilisations avant de s’occuper des langues. L’image a pris de plus en plus d’importance ; le succès des bandes dessinées le démontre amplement. L’histoire romaine ne pouvait pas ne pas être touchée par ce mouvement : à preuve la création d’Astérix et ses aventures (ainsi que les personnages latins des autres BD exploitant cette thématique). Et puis sont arrivés les jeux vidéo où le performeur entre en imagination dans un monde virtuel…

Continuer la lecture de La Rome antique en 3 minutes chrono

La dialectique et le souffle de l’architecture

Anastasiadou (K.), La dialectique et le souffle de l’architecture. – Paris : Éditions du Panthéon, 2017. – ISBN : 978.2.7547.3526.1.

Ouvrage atypique, ce roman philosophique, plus proche de l’essai, a pour but de nous parler d’architecture et pas n’importe laquelle : celle de la Grèce antique, bercée par la spiritualité et le platonisme. Il suit l’histoire de Kris, général grec de notre temps qui a décidé de se former à la philosophie et surtout celle de Platon. Grâce aux connaissances de deux archéologues et un architecte, il va revenir aux fondements de l’architecture pour comprendre l’origine de la discipline et son lien avec la mythologie et la philosophie. Son enquête, autant théorique que physique, le mènera notamment dans l’atelier mythique de Dédale, où la frontière entre fiction et réalité est dissoute.

Continuer la lecture de La dialectique et le souffle de l’architecture

Être Achille ou Ulysse ?

Judet de La Combe (P.), Être Achille ou Ulysse ?– Paris : Bayard Éditions, 2017. – 94 p. – (Les petites conférences, ISSN : 1769-616X). – ISBN : 978.2.227.49228.8.

Dans la collection « Les petites conférences » (éditions Bayard) qui s’adresse aussi bien à des enfants (à partir de dix ans) qu’à des plus âgé.e.s, le philologue et helléniste Pierre Judet de La Combe s’interroge : « être Achille ou Ulysse ? ». Tout oppose en effet les deux héros, chacun personnage principal d’un des poèmes homériques, le premier de l’Iliade, le second de l’Odyssée : « la force active, violente, les pleurs et la tristesse pour Achille, et pour Ulysse la ruse, les malheurs, la réussite, et surtout le rire et la survie » (p. 11). Il fallait tout le talent des poètes pour les rassembler, en particulier celui d’Homère dont nul ne peut dire s’il a existé mais dont le nom dit bien la fonction assignée à la poésie ; Homêros, « celui qui sait mettre ensemble » (p. 13). Homère ne crée pas, il rassemble pour composer un chant poétique. S’il est aveugle, du moins si la tradition rapporte sa cécité, ce n’est pas sans lien avec sa poésie. Il chante un monde disparu, définitivement disparu, celui de demi-dieux, plus forts que les humains dont seuls les mots peuvent restituer la vérité : « Pour entrer dans ces poèmes, il faut rêver avec des mots » (p. 17).

Continuer la lecture de Être Achille ou Ulysse ?