Archives par mot-clé : patrimoine

Le Maghreb antique : enjeux identitaires et patrimoniaux contemporains

Date / lieu : 16-17 novembre 2017 / Toulouse, Université Jean Jaurès

Que faire de l’Antiquité du Maghreb ? Comment l’a-t-on perçue au fil du temps et quelle place peut-elle avoir dans les (re)constructions identitaires à l’œuvre aujourd’hui ?

La réception de l’Antiquité maghrébine commence dès l’Antiquité-même, avec les perceptions que pouvaient avoir de leur propre passé régional des Africains comme Apulée ou saint Augustin, dont l’identité et la culture étaient largement l’effet de la conquête romaine. A partir du Moyen-Age, ce passé antique du Maghreb s’estompe sur place, jusqu’à s’effacer chez les intellectuels arabo-musulmans. Inversement, au nord de la Méditerranée, la tradition religieuse et celle de la Renaissance maintiennent une mémoire suffisamment vive des guerres puniques, du combat contre Jugurtha ou de l’Afrique chrétienne pour conditionner le regard que les premiers acteurs de la conquête coloniale porteront sur les lieux et les hommes du Maghreb.

→ Source : Université Jean Jaurès.

Crédits image : affiche de l’évènement, voir le site des organisateurs.

Néron l’incendiaire

Merle (C.), Canepa (J.), Néron l’incendiaire. – Paris : Bulles de savon, 2016. – 201 p. : carte, index. – (Les détectives de l’histoire). – ISBN : 979.10.90597.53.2.  Neron-couverture

Encore une fiction autour de l’incendie de Rome sous Néron, est-on tenté de se dire, en ouvrant Néron l’incendiaire, un polar historique écrit par Claude Merle. Depuis Quo Vadis (1895), on ne compte plus les œuvres que cet épisode a inspirées, alimentées par les recherches toujours plus prolifiques autour d’un personnage hautement dramatique, qui semble fait pour nourrir la fiction (entre autres Murena, de J. Dufaux et P. Delaby, puis Theo, série en cours, ou L’incendie de Rome, de J.-F. Nahmias, 2006). La figure de Néron est depuis quelques années réhabilitée par les chercheurs (en témoigne encore le très récent documentaire diffusé par ARTE fin 2016, « Plaidoyer pour un monstre », de M. Papirowski) et l’image caricaturale s’adoucit peu à peu. Le roman de Claude Merle s’inscrit parfaitement dans cette nouvelle vague, qui enquête sur les causes de l’incendie de Rome d’un point de vue technique et sans monter un dossier à charge.

Continuer la lecture de Néron l’incendiaire

Patrimoines et conflits armés en Méditerranée

Date / lieu : 24 mai 2017 / Madrid, Casa de Velázquez, Institut français de Madrid

Les dégradations violentes, causées par les récents conflits armés qui ont touché certains éléments culturels en Méditerranée, au Proche et au Moyen-Orient, soulignent la vulnérabilité des monuments, des objets archéologiques, des archives ou des cultures que les États ou les organisations intergouvernementales protègent au nom du patrimoine culturel, considéré parfois par l’UNESCO comme appartenant à l’humanité.

Ces atteintes démontrent également que la définition du terme « patrimoine » n’est pas la même suivant les sociétés contemporaines et que les critères, révélateurs d’enjeux moraux ou politiques, qui président à la conservation ou non d’un bien culturel ne sont pas nécessairement partagés.

→ Source : Casa de Velázquez.

Dessiner le patrimoine, du crayon à la 3D

Date / lieu : du 11 mai 2017 au 17 septembre 2017 / Périgueux, Musée de Vesuna

Dans le cadre de l’exposition collective autour du dessin en archéologie « Du crayon à la 3D » Vesunna s’associe avec les Archives Départementales de la Dordogne, le Service Départemental de l’Archéologie de la Dordogne, le Musée d’Art et d’Archéologie du Périgord, la médiathèque Pierre Fanlac, le service Ville d’Art et d’Histoire, pour présenter différents monuments antiques de Périgueux sous l’angle de leurs représentations dessinées.

→ Source : Vesunna.

Crédits image : affiche de l’exposition, voir le site des organisateurs.

Appel à poster « Le Maghreb antique : enjeux identitaires et patrimoniaux contemporains »

Date / lieu : 3-4 novembre 2017 / Toulouse, Université Jean Jaurès

Date limite d’envoi : 10 juillet 2017

Dans le cadre du colloque international Le Maghreb antique : enjeux identitaires et patrimoniaux contemporains, les organisateurs souhaitent préparer des ouvertures plus largement méditerranéennes en proposant une session poster consacrée au Proche-Orient. L’étude du riche patrimoine antique de cette région dans son rapport aux constructions identitaires nationales et arabo-musulmanes contemporaines promet des comparaisons particulièrement intéressantes avec le domaine maghrébin.

→ Source : Calenda.