Archives par mot-clé : religion

Actualités : colloque « Espaces sacrés et espaces de production : quelles interactions dans les nouvelles fondations ? »

Date / lieu : 21-22 octobre 2016 / Naples, Centre Jean Bérard

Cette rencontre internationale est organisée par le Centre Jean Bérard, en collaboration avec ArTeHiS-UMR 6298 et Archimède-UMR 7044, fait suite à celles de Mulhouse en 2014 et de Dijon en 2015.

Les réflexions portent sur la spécificité des espaces dans les cités nouvellement fondées et plus particulièrement sur les liens entre espaces sacrés et espaces de production, à travers toutes les formes d’attestation de ces activités dont il s’agira d’étudier les modalités et les dynamiques d’implantation et d’organisation topographique. Nombreux sont les ateliers, équipés ou non d’un four, stables ou éphémères, proches de sanctuaires urbains ou de périphérie, dont la production est associée à un lieu sacré.

Continuer la lecture de Actualités : colloque « Espaces sacrés et espaces de production : quelles interactions dans les nouvelles fondations ? »

Actualités : colloque « Image et écriture dans les religions anciennes : dispositifs, interactions, concurrence »

Date / lieu : du 19 au 21 septembre 2016 / Paris, INHA et Chicago, Université de Chicago

10e rencontre de l’atelier Chicago-Paris sur les religions anciennes

La question de l’image dans les religions anciennes a déjà été abordée dans les précédents ateliers. Cela tient certes à l’importance des images dans nos sources, mais aussi aux récents renouvellements méthodologiques. Les apports de l’anthropologie à l’appréhension des images ont en effet conduit à repenser leur statut comme objet, leur fonction comme instrument rituel et leur efficacité comme outil de communication. Saisir les images dans le contexte spécifique des religions anciennes pose ainsi le problème des différentes ‘agencies’ à l’œuvre, mais aussi du traitement heuristique des images comme sources pour la compréhension des ritualismes antiques.

Longtemps pensés sur le mode de la concurrence, les rapports entre image et texte ont également fait l’objet de nouvelles approches, qui, tout en soulignant les multiples interactions entre ces deux médias, ont varié les focales et brouillé parfois les frontières, entre art et texte, image et inscription, visuel et verbal… Dans quelle mesure cela a-t-il affecté notre compréhension des systèmes religieux antiques ?

En proposant ‘image et écriture’ comme thème pour cette dixième rencontre, nous voulons réfléchir dans une perspective comparatiste à ces interactions, mais en tenant compte de la dimension spécifique de l’acte d’écriture, inscrit dans une dynamique pragmatique. Des cultures de l’Orient ancien, où les systèmes d’écriture entretiennent des relations complexes avec la codification visuelle, aux sociétés chrétiennes, où semble s’imposer un primat de l’écrit sur les images, un vaste champ s’ouvre au questionnement autour de ce thème.

Télécharger le programme.

Crédits image : sceau – Homme barbu et deux autres personnages, Sceau en agate rubanée blonde et brune de forme prismatique triangulaire à faces très arrondies. Conservé à Paris, Cabinet des médailles, numéro d’inventaire CdM. M 6781.

Actualités : colloque « Côtoyer les dieux : l’organisation des espaces dans les sanctuaires grecs et romains »

Date / lieu : 19-21 octobre / Athènes, École française d’Athènes

Après avoir examiné la question de la fondation d’un lieu de culte lors du colloque « Quand naissent les dieux : fondation des sanctuaires antiques. Motivations, agents, lieux » qui s’est tenu à l’École française de Rome du 18 au 20 juin 2015, l’objectif de la rencontre d’Athènes, qui va conclure le programme mutualisé entre les deux Écoles françaises d’Athènes et de Rome « Des espaces et des rites. Pour une archéologie du culte dans les sanctuaires du monde méditerranéen », est de réunir un groupe de travail constitué de spécialistes de l’archéologie et des systèmes religieux grec et romain autour des questionnements suscités par le côtoiement des dieux et l’organisation des espaces dans les sanctuaires grecs et romains, depuis leur fondation jusqu’à la fin de leur fréquentation.

Continuer la lecture de Actualités : colloque « Côtoyer les dieux : l’organisation des espaces dans les sanctuaires grecs et romains »

Actualités : exposition « Donnant donnant. Voeux et dons en Gaule romaine »

Date / lieu : du 29 avril au 16 octobre 2016 / Dijon, Musée archéologique de Dijon

Une nouvelle exposition temporaire au Musée archéologique de Dijon : deux musées, deux villes pour un projet franco-suisse réalisé en coproduction avec le Musée romain de Nyon.

Désir d’enfant, souci de santé, besoin d’argent, recherche de succès : le Musée romain de Nyon, puis le Musée archéologique de Dijon, exposent des témoignages archéologiques étonnants qui dévoilent la quête de sécurité, de santé et de prospérité que les hommes et les femmes de l’Antiquité, livrés aux aléas de la vie, confient à leurs divinités. Grâce à la collaboration d’une trentaine d’institutions suisses et françaises, rituels et objets d’offrande sont présentés dans cette nouvelle exposition temporaire du Musée archéologique de Dijon.

Pour en savoir plus…

Crédits image : une des salles de l’exposition, voir le site des organisateurs.

Actualités : colloque « Religions et fiscalité dans le monde méditerranéen de l’Antiquité à nos jours – I »

Date / lieu : 17-18 mars 2016 / Paris, Collège de France

Les lieux de cultes et les institutions cultuelles peuvent concentrer des richesses importantes, sous la forme de biens fonciers et mobiliers, qu’il y ait, dans différentes sociétés humaines, des dieux ou un Dieu. Ces biens font-ils ou non l’objet d’une imposition de la part des États dans lesquels ils se trouvent ? Cette interrogation portant sur la fiscalité à laquelle sont soumis les biens des dieux pour l’usage de la collectivité peut être aiguë, hier comme aujourd’hui. Une remise en perspective historique vient éclairer les racines de situations contemporaines complexes. D’autres aspects peuvent être envisagés : les institutions religieuses se trouvent être, parfois, les auteurs de prélèvements ; on peut aussi pointer la question du traitement des minorités religieuses.