Archives de catégorie : Colloques/journées d’étude

Des animaux dans la nature : images antiques et médiévales

Date / lieu : 15/16 juin 2018 / Paris, INHA (salle Vasari)

Dans le cadre du programme « Anthropologie et histoire comparée des images et du regard » portant sur le thème de la nature et du paysage, deux journées d’étude ont été organisées, l’une sur « le spectacle de la nature : regards grecs et romains » (2014) et sur « les dieux dans la nature : images grecques et romaines » (2015), publiées dans les Cahiers « Mondes Anciens » 9 [en ligne], 2017 : http://journals.openedition.org/mondesanciens/ Cette troisième rencontre s’intéressera à la manière dont les animaux sont représentés dans les images antiques et médiévales.

Télécharger le programme.

→ Source : Anhima.

Divines parures du Proche-Orient au monde méditerranéen dans l’Antiquité

Date / lieu : 12 juin / Paris, INHA (salle Peiresc)

La table ronde Divines parures, du Proche-Orient au monde méditerranéen dans l’Antiquité, explore les diverses manières dont les parures des dieux participent aux techniques du (faire) croire. En effet, ces parures sont à la fois des objets matériels, souvent luxueux, fabriqués par des artisans spécialisés, et les vecteurs d’un langage symbolique qui exprime l’identité, les pouvoirs et la sacralité des divinités, dans toute la diversité de leurs formes (statues, représentations imagées, personnages mythologiques, etc). Davantage que des signes, les parures des dieux sont aussi les points de concentration des pouvoirs divins. Ces parures participent-elles à la construction, non seulement de l’image de la divinité, mais aussi de son incarnation dans le monde des hommes ? Les résultats obtenus pour le Proche-Orient et le monde Méditerranéen seront comparés, afin de percevoir les traits communs et les différences de la conception du divin dans ces deux espaces géographiques connectés.

Télécharger le programme de la table-ronde.

→ Source : Anhima.

Horapollon – Hellénisme et hiéroglyphes dans l’Antiquité tardive

Date / lieu : 13-14 juin / Paris, Collège de France

Ce colloque est le premier consacré à Horapollon, connu comme l’auteur d’un traité sur les hiéroglyphes (Hieroglyphica) – le seul qui nous soit parvenu de l’Antiquité – mais qui reste une figure mystérieuse. On l’identifie à un philosophe homonyme du Ve siècle, issu d’une famille d’intellectuels païens qui tentèrent de résister au christianisme devenu religion d’État en combinant exaltation d’un hellénisme profane et défense d’une culture pharaonique en voie d’extinction. Cette biculturalité est au cœur des Hieroglyphica : si à peu près la moitié des signes hiéroglyphiques traités par Horapollon est plus ou moins correcte, l’exégèse purement allégorique qu’il en donne est surtout tributaire de traditions propres à l’hellénisme tardif. Depuis sa redécouverte en 1419, cette œuvre attisa l’intérêt pour les hiéroglyphes en marquant profondément l’iconographie de la Renaissance et la littérature emblématique.

Télécharger le programme.

→ Source : Collège de France.

Actualité du théâtre antique. Du texte à la scène

Date / lieu : 5 juin / Paris, Université Paris Nanterre

Que peut-on dire de nouveau sur le théâtre antique aujourd’hui ? Comment en transmettre la beauté et les singularités aux élèves et étudiants du XXIe siècle ? Comment l’écriture et la pratique dramatiques, ou encore l’oralisation servent-elles l’apprentissage des langues anciennes ?

Cette journée d’étude qui réunit philologues, praticiens du théâtre et enseignants de lettres classiques sera l’occasion de présenter certains développements récents de la recherche, de mener une réflexion critique sur la transmission actuelle du théâtre antique et d’échanger sur des pratiques pédagogiques innovantes qui renouvellent l’enseignement du grec et du latin.

→ Source : Compitum.

 

XXIe Congrès international « Africa Romana » : « L’épigraphie latine de l’Afrique du Nord : nouveauté, relectures, nouvelles synthèses »

Date / lieu : 6 au 9 décembre 2018 /

Le 21e congrès international d’études sur « Africa Romana » se sera dédié au sujet « L’épigraphie latine de l’Afrique du Nord : nouveauté, relectures, nouvelles synthèses. »

→ Source : http://www.fasticongressuum.com/