Archives de catégorie : Actualités

Journée d’étude – Regards croisés sur la langue des oracles grecs

Date. Vendredi 7 décembre 2018 de 9h à 17h

Lieu. Université Lyon 3, salle 404


L’analyse scientifique du phénomène oraculaire dans la Grèce antique se fonde sur une approche multidisciplinaire. Afin de décrire et d’expliquer cette manifestation constitutive de l’expérience religieuse des Grecs, les spécialistes de différents domaines combinent l’examen des données archéologiques des sanctuaires consacrés à la pratique divinatoire, l’étude des rites des consultants et des prêtres, ainsi que de l’organisation institutionnelle et civique mise en place par les cités dans lesquelles s’intègrent les centres oraculaires, sans oublier les recherches sur les développements et les mutations des pratiques divinatoires et sur le rôle des oracles dans les relations diplomatiques des états.

La philologie et la linguistique jouent aussi un rôle très important dans cet effort d’interprétation. D’une part, l’analyse, tant en synchronie qu’en diachronie, du vocabulaire employé dans les consultations et dans les réponses, éclaire un grand nombre des questions relatives aux méthodes divinatoires (p. ex., le verbe ἀναιρέω « enlever » → « rendre un oracle »). D’autre part, l’immense corpus des lamelles oraculaires découvertes au cours des différentes fouilles archéologiques menées depuis la fin du XIXe siècle au sanctuaire de Zeus de Dodone dans l’Épire, met à la disposition des spécialistes de manière directe ce dialogue intime et sacré qui constitue le fondement de la pratique oraculaire, les questions posées par les consultants et les réponses des divinités. Étant donné que la plupart des textes ont été trouvés dans un état fragmentaire, l’analyse de la diversité dialectale qu’attestent les consultations à différentes époques, ainsi que de l’anthroponymie et des alphabets épichoriques employés fournissent des informations précieuses sur les origines des consultants. Écrites dans un style simple, direct et sans prétentions littéraires, les lamelles oraculaires offrent aux linguistes l’occasion d’accéder à un style moins formalisé. Enfin, dans les réponses en vers transmises par les sources littéraires et épigraphiques s’entremêlent diverses traditions poétiques et littéraires qui nécessitent également une description détaillée. Dans cette journée six linguistes et philologues aborderont des questions sur la dialectologie, la syntaxe, le lexique et la tradition littéraire des textes oraculaires grecs.

Journée d’études organisée par Alcorac Alonso Déniz (CNRS/HiSoMA) –

Source. Hisoma

Séminaire Ausonius – Manuel Gómez-Moreno Martínez y la epigrafía paleohispánica

Date. Jeudi 6 décembre 2018 de 18h à 20h

Lieu. Salle Pierre Paris – Maison de l’archéologie – Université Bordeaux Montaigne

Intervenante. Aránzazu LÓPEZ FERNÁNDEZ, doctorante à l’Universidad del País Vasco/Euskal Herriko Unibertsitatea (UPV/EHU)

Manuel Gómez-Moreno Martínez (1870, Grenade – Madrid 1970) s’intéressa dès son plus jeune âge, à l’archéologie et à l’épigraphie. À 16 ans, il commence à publier sur ces sujets, tout en entretenant d’étroits contacts épistolaires avec Manuel Rodríguez de Berlanga et Emil Hübner, ses maîtres en épigraphie. Il est l’un des acteurs majeurs des études paléohispaniques auxquelles il contribue notoirement par le déchiffrement de l’écriture levantine.

Source. Ausonius

Théatre – Odyssée

Date. Samedi 8 décembre 2018 à 20h30

Lieu. Le Galet – Pessac Mise en scène : Pauline Bayle

Adaptation d’après Homère

Après dix années de guerre à forger sa valeur dans le fer et la douleur, Ulysse veut rentrer chez lui. En quittant les rives de Troie, il espère que le retour sera aussi prompt que la guerre a été longue. Mais voilà neuf ans qu’il erre en vain sur la mer et que sa terre natale se dérobe sans cesse sous les plis de la mer. Alors Ulysse s’inquiète : et s’il avait traversé une guerre dont on ne revient pas ? Et si, malgré sa valeur, il n’avait pas de quoi payer le prix du retour ? Tandis que L’Iliade raconte comment faire la guerre, L’Odyssée raconte comment en revenir. Au fil des péripéties d’Ulysse se tisse le portrait d’un homme fait de creux et de contradictions qui, soumis aux vents contraires du destin, est prêt à tout pour sauver sa vie et retrouver les siens. L’espace sans décor est encore l’occasion d’explorer de nouvelles possibilités de mettre en scène une épopée et de nous plonger dans un spectacle débordant d’inventivité.

Représentation suivie d’un bord de scène 

Mise en scène : Pauline Bayle

Source. Ville de Pessac