Archives de catégorie : Fictions antiques

Histoire dessinée de la France. Tome 2 : L’enquête gauloise. De Massilia à Jules César

Brunaux (J.-L.), Nicoby, Histoire dessinée de la France. Tome 2 : L’enquête gauloise. De Massilia à Jules César. – Paris : La Découverte, 2017. – ISBN : 979.10.92530.41.4.

L’enquête gauloise, composée de cases et de planches, n’est pas exactement une « bande dessinée » mais une « histoire dessinée », comme cela est mentionné sur la couverture. Il s’agit du deuxième titre de la série « L’histoire dessinée de la France », après La balade nationale, qui a reçu un accueil enthousiaste et mérité. Partant du même principe, un dessinateur, Nicoby, fait équipe avec un historien, Jean-Louis Brunaux, spécialiste incontesté de la période gauloise. Alors que le premier tome était constitué de deux parties distinctes, l’une consacrée à la BD, l’autre reprenant de façon plus développée les aspects historiographiques, le deuxième volume est plus découpé. Il est composé de six chapitres, signalés par des couleurs différentes, dans lesquels alternent des planches de bande dessinée et des pages informatives, signalées par des hachures. L’inconvénient de cette présentation est d’interrompre le récit, qui semble davantage être un prétexte à présenter des connaissances historiques qu’une réelle fiction, comme cela était le cas dans le premier tome.

Continuer la lecture de Histoire dessinée de la France. Tome 2 : L’enquête gauloise. De Massilia à Jules César

50 nuances de Grecs. Encyclopédie des mythes et des mythologies

Jul, Pépin (C.), 50 nuances de Grecs. Encyclopédie des mythes et des mythologies, Tome 1. – Paris : Dargaud, 2017. – 88 p. – ISBN : 978.2.2050.7607.3.

Avec cette nouvelle collection intitulée “50 nuances de Grecs. Encyclopédie des mythes et des mythologies“ le tandem Jul et Charles Pépin n’en est pas à son premier coup d’essai. Cette collaboration a déjà connu un franc succès avec notamment les deux tomes de “La planète des sages. Encyclopédie mondiale des philosophes et des philosophies” parus en 2011 et 2015 aux éditions Dargaud. Gardant ce même humour décalé et ce goût pour la vulgarisation des savoirs sous forme encyclopédique, les deux compères se sont attaqués en 2017 à la mythologie grecque. Le titre donne immédiatement le ton de cette parodie, clairement expliquée en quatrième de couverture : “Le défi de cette encyclopédie : redonner vie à la mythologie en la projetant dans notre quotidien moderne !”. Ce premier tome propose ainsi de rendre accessible à un large public la mythologie grecque, nous faisant voyager à travers de délicieux anachronismes.

Continuer la lecture de 50 nuances de Grecs. Encyclopédie des mythes et des mythologies

Le procès des Dieux

Corbillet (D.), Le procès des Dieux. – Paris, Les Éditions du Panthéon, 2017. – 71 pages. – ISBN : 978.2.7547.3758.6.

 

Sous une forme versifiée, Dominique Corbillet met en scène les dieux de l’antiquité romaine jugés pour leur responsabilité dans l’état du monde actuel, pollué, menacé par le libéralisme et la dictature des media. Bien que les dieux ne soient plus que l’ombre d’eux-mêmes, ils méritent un procès sans avocat, situation qui aboutit à une incompréhension mutuelle (Acte I). Condamnés pour avoir refusé une amnistie, les dieux se dispersent. Jupiter est au sommet d’une cime blanche, Bacchus est dans un petit château pourvu d’une bonne cave tandis que Mercure émet des « textos » et que Vénus lance un site « rencontre d’en haut ». Tous suscitent la colère des « grandes religions » et provoquent l’envie chez les êtres « véreux ». Un nouveau procès s’impose qui aboutit au triomphe de la raison (Acte II). Mais les Hommes, d’abord déboussolés sans les dieux, retrouvent peu à peu le goût du bonheur, ce qui inquiète les politiques et les patrons : « La police, les CRS désespèrent ».

Continuer la lecture de Le procès des Dieux

Antigone

Bruneau (C.), Baiguera (G.), Antigone. – Paris : Glénat, 2017. – 56 p. – (La sagesse des mythes). – ISBN : 978.2.3440.1259.8.

Après les mythes (Persée, Héraclès, Jason) et les deux œuvres majeures de la civilisation grecque, L’Iliade et L’Odyssée, la série de Luc Ferry, la « Sagesse des Mythes », a choisi de s’attaquer au théâtre antique, et plus spécifiquement à la tragédie. Là encore, il s’agit bien d’un mythe qui est présenté, mais c’est spécifiquement avec la vision de Sophocle, grand tragique grec, qu’il nous est présenté. Cela constitue une difficulté supplémentaire, car adapter une pièce tragique nécessite de retranscrire cet aspect tragique.

Continuer la lecture de Antigone

Le roman d’Ulysse

Bertière (S.), Le roman d’Ulysse. – Paris : Éditions de Fallois, 2017. – 253 p. – ISBN : 978.2.8770.6986.1.

Pietro Pucci écrivait : « Des lecteurs de l’Odyssée, on attend qu’ils possèdent les mêmes capacités intellectuelles que le Poète et son héros ; autrement, ils liront ce texte d’une complexité et d’une subtilité stupéfiantes comme de simples contes pour de grands enfants[1]. » L’attente de Pucci était sans doute un peu trop haute. Pourtant, Ulysse et l’Odyssée sont à la mode. Deux mille sept cents ans environ après la création, c’est un record. Les Anciens cependant préféraient l’Iliade. Simone Bertière résume le sentiment de nos contemporains : « J’admire l’Iliade, j’aime l’Odyssée » (p. 243). Son ouvrage ne relève pas de la recherche universitaire : c’est une sorte de déclaration d’amour malicieuse à la culture grecque, et surtout au personnage d’Ulysse. C’est pourquoi la tâche du recenseur sort des usages académiques : il devra surveiller le philologue grognon qui est en lui et ne dort que d’un œil, sursautant quand il lit dans une note que le nom de la reine Arētē signifie « vertu » (aretē) : il signifie en réalité « souhaitée dans les prières, priée ».

Continuer la lecture de Le roman d’Ulysse