Actualités : appel à communication 15e congrès de l’AIEGL

Date / lieu : 28 août au 1er septembre 2017 / Vienne

Date limite d’inscription : 30 avril 2016

Organisation : Department of Ancient History, Papyrology and Epigraphy (University of Vienna), Institute for the Study of Ancient Culture

Le 15e Congrès de l’AIEGL aura pour thème :

Langues anciennes – culture de l’écriture – identité dans l’Antiquité

Annonce du comité d’organisation.

Outre les sessions plénières, le thème du congrès sera décliné dans 12 sessions parallèles (voir PJ), dont la session « Religion et magie », confiée à Nicole Belayche.

Celles et ceux d’entre vous qui souhaitent proposer une intervention dans cette session (20 mn + 10 mn de discussion) sont invité-e-s à envoyer le titre de leur communication, suivi de 5 à 10 lignes de résumé à Nicole Belayche (n.belayche@wanadoo.fr), avec copie à Theresia Pantzer (theresia.pantzer@univie.ac.at).

Les réponses du comité d’organisation seront envoyées fin septembre 2016.

Actualités : appel à communication colloque « La gestion des ressources hydrauliques en Méditerranée au 1er millénaire avant notre ère »

Date limite d’inscription : 30 janvier 2016

Le colloque propose de comparer les différents modes d’adaptation des populations méditerranéennes pré-romaines à leurs ressources hydriques. Dans un climat marqué par l’inégale répartition de l’eau, les sociétés antiques, qu’elles soient phénico-puniques, grecques, perses ou étrusques ont répondu différemment ou non aux diverses situations, voire crises hydriques qui les touchaient.

Continuer la lecture de Actualités : appel à communication colloque « La gestion des ressources hydrauliques en Méditerranée au 1er millénaire avant notre ère »

Actualités : appel à communication colloque « Lorsque les hommes rencontrent les dieux »

Date limite d’inscription : 1er février 2016

Le colloque se propose d’envisager les modalités et les effets de la communication rituelle « lorsque les hommes rencontrent les dieux », dans le cadre des cultes isiaques qui, dans le sillage d’Isis et de son parèdre Sarapis, se sont diffusés dans l’ensemble du monde méditerranéen entre le IIIe siècle av. J.-C et le IVe s. apr. J.-C. Dans la dynamique scientifique puis éditoriale qui s’est enclenchée après la tenue de l’extraordinaire exposition Iside. Il mito, il mistero, la magia qui s’est tenue à Milan en 1997, jamais encore la question centrale de la communication entre les hommes et les dieux n’avait fait l’objet d’une réunion scientifique majeure.

Les jeunes chercheurs (niveau post-doc ou en phase de rédaction de la thèse de Ph.D.) et les chercheurs confirmés intéressés par cette problématique sont invités à proposer une communication dont le titre et un résumé d’une page maximum (soit 1500 signes, espaces compris), qui met clairement en évidence la problématique et démontre une familiarité avec les sources pertinentes. Le résumé accompagné par un bref CV doit être envoyé dans un document PDF d’ici au 1 février 2016 à christian.raschle@umontreal.ca. Les propositions seront examinées par un comité scientifique afin de sélectionner les contributions et d’établir le programme du colloque. Les actes seront publiés dans une revue professionnelle avec comité de lecture.

Pour en savoir plus…

Actualités : exposition « Les terres cuites grecques »

Date / lieu : du 1er mars au 6 avril 2016 / Lille, université Lille 3

Le Learning Center de l’Université de Lille, Sciences Humaines et Sociales, présente une exposition consacrée aux terres cuites grecques antiques intitulée « Les terres cuites grecques : Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? » du 1er mars au 6 avril 2016. Elle prend appui sur la recherche conduite en équipe depuis trois décennies à l’université.

Pour rebondir :

Un article : article de Christophe HUGOT, « Exposition « Les terres cuites grecques : Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? » à Lille 3 », publié sur le blog Insula, le 26/01/2016.

Crédits image : affiche de l’exposition, site internet des organisateurs.

Actualités : appel à communication colloque « Hagnos, Miasma, Katharsis. Voyages entre les catégories du pur et de l’impur dans l’imaginaire du monde ancien »

Date limite d’inscription : 31 janvier 2016

Dans le monde ancien, l’exigence d’accomplir des actes de purification, liés au besoin d’expier une faute ou d’accompagner un changement de statut, est perçue comme capitale dans beaucoup de circonstances. Les mots miasma et catharsis utilisés pour désigner respectivement la souillure et la purification, englobent de fait une dimension beaucoup plus articulée, qui se situe entre les sphères de compétence du pur et de l’impur. Les occasions qui prescrivaient le recours à des rites de purification étaient en rapport avec des phases liminaires de la vie, telle la naissance, la mort, mais aussi le mariage, ou encore avec les festivités religieuses. La mort était par exemple considérée l’une des principales sources de souillure. Le miasma qui l’accompagnait pouvait contaminer les dieux et les hommes, les vivants et les morts. Tous devaient alors indifféremment se soumettre aux rituels de purification. Les divinités elles-mêmes n’hésitaient pas à prendre les distances des individus contaminés, comme Artémis, lorsqu’elle abandonne son favori, Hippolyte, à son destin. Continuer la lecture de Actualités : appel à communication colloque « Hagnos, Miasma, Katharsis. Voyages entre les catégories du pur et de l’impur dans l’imaginaire du monde ancien »

Activités scientifiques autour de la Revue des Études Anciennes