Émissions de radio « Qui a tué Socrate ? »

Émissions de radio de France Culture « Les Nouveaux chemins de la connaissance », animées par Adèle Van Reeth et diffusées du 25 au 28 septembre 2017 (10h à 10h52).

Lundi 25 septembre : Faites entrer l’accusé

A quoi ressemble Athènes au moment du procès de Socrate ? Essayons de mieux comprendre les enjeux de l’époque.

« L’affaire Socrate » ce n’est pas seulement son procès, c’est tout le retentissement qu’il a eu et qui en a fait un événement (« L’événement Socrate ») qui requiert interprétation et éclaircissements à chaque époque pour que celle-ci y mire ses propres contradictions, ses propres enjeux.

Dans son ouvrage L’évènement Socrate dont il est question aujourd’hui, notre invité l’historien Paulin Ismard étudie le fonctionnement de la démocratie athénienne à travers le procès de Socrate qui a connu une énorme postérité et qui a été l’occasion d’interroger la nature de la démocratie athénienne.

Pour écouter l’émission.

Mardi 26 septembre : Coupable… Mais de quoi ?

Que reprochait-on à Socrate ? Les pièces à conviction montrent que les chefs d’accusation sont ambigus. Accusé de ne pas reconnaître les dieux traditionnels de la cité, d’avoir introduit de nouvelles divinités et de corrompre la jeunesse, en quoi l’affaire Socrate est-elle aussi une critique politique de la démocratie athénienne ? Accompagné d’Olivier Renaut, revivez le procès de Socrate, du point de vue des accusateurs.

Pour écouter l’émission.

Mercredi 27 septembre : La parole est à la défense

D’après la légende, Socrate n’aurait accepté ni témoin, ni avocat à son procès. Il aurait même refusé les discours que ses amis les plus grand rhéteurs d’Athènes lui avaient proposés.Socrate s’est-il à un seul moment défendu à son procès ou bien s’est-il contenté d’accepter sa peine pour donner une bonne leçon à Athènes ? La philosophie politique de Socrate, entre mépris de la majorité et amour des lois, parole à l’un des plus fidèles avocats de Socrate: le très platonicien Dimitri El Murr.

Pour écouter l’émission.

Jeudi 28 septembre : Verdict : condamné à mort

Condamné à mort ! Le verdict du procès condamne Socrate à boire la ciguë et marque l’avènement de la philosophie. Mais pourquoi Socrate n’a-t-il pas accepté les propositions d’évasion ? Etait-il si serein face à la mort ? Spécialiste et traducteur de Platon, Luc Brisson nous éclaire sur les derniers moments de la vie de Socrate.

Pour écouter l’émission.

→ Source : France Culture. Les nouveaux chemins de la connaissance.

Crédits image : tableau « La mort de Socrate » de Jacques-Louis David (1787).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *