Les lieux du rituel funéraire

Date / lieu : 24 mai 2018 / Lyon, Maison de l’Orient

Les rituels funéraires, même réduits à leurs traces archéologiques ou à des mentions littéraires dans les textes anciens, apparaissent comme des suites de gestes complexes. Pris au sens large, ils englobent des activités distinctes de la seule déposition du corps, par exemple la construction des tombes, la préparation des défunts et l’exposition des corps, les manipulations d’ossements post-sépulcrales, la fabrication du mobilier funéraire, l’organisation de cérémonies impliquant la consommation collective de boisson et de nourriture et éventuellement des jeux funèbres, les rassemblements commémoratifs. Or ces activités nécessitent le recours à des lieux différents de la tombe et de la nécropole et à des objets autres que le seul mobilier funéraire, tels que vaisselle, outils, dispositifs de stockage, instruments de soins corporels… Des espaces domestiques, publics ou privés, intérieurs ou extérieurs, peuvent donc revêtir sporadiquement ou durablement des fonctions funéraires.

→  Source : Calenda.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search