Le masque à Rome et dans l’Empire gréco-romain

Date / lieu : 26, 27 et 28 mars 2018 / Paris, Théâtre du Soleil le 26 mars 2018 et MSH Paris Nord les 27 et 28 mars 2018

« Le théâtre romain, écrit Florence Dupont, est le continent noir de notre mémoire culturelle » (L’Orateur sans visage, essai sur l’acteur romain et son masque, PUF, 2000). Est-ce parce qu’il était avant tout un théâtre du jeu ? Et que savons-nous exactement de celui-ci ? Et des masques en particulier ? On parle toujours des atellanes, des pantomimes, sans avoir suffisamment questionné l’objet masque lui-même, utilisé dans ces formes de jeu. Car la typologie des masques induit fortement la dramaturgie. Il est grand temps de réévaluer cette période de notre histoire des arts du spectacle et de le faire à partir de cet outil essentiel du jeu de l’acteur qui modifie la perception et induit un type de représentation et un rapport du spectateur à la scène. Le masque vient en effet contrer la mimesis et affirmer la convention du théâtre comme double du réel, ou comme substitut au réel, en renforçant la prépondérance du ludique.

Télécharger le programme.

→ Source : www.mshparisnord.fr



Citer ce billet
admin (2018, 14 mars). Le masque à Rome et dans l’Empire gréco-romain. Actualités des études anciennes. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tb9i

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search