Dialogue et enseignement

Date / lieu : du 29 novembre au 1er décembre 2018 / Rouen

Date limite d’envoi : 15 juillet 2018

Dans le cadre de recherches sur le dialogue antique comme forme littéraire autonome et sur ses prolongements dans la littérature européenne, renouvelées en France et à étranger, notamment par S. Goldhill (The End of Dialogue, Cambridge, 2008), L. Rosetti (Le dialogue socratique, Paris, 2011), S. Föllinger et G. M. Müller (Der Dialog in der Antike : Formen und Funktionen einer literarischen Gattung zwischen Philosophie, Berlin, 2013) A. Cameron (Dialoguing in Late Antiquity, Washington, 2014), ou déjà, dans le domaine philosophique, par F. Cossutta et M. Narcy (La forme-dialogue chez Platon. Évolution et réceptions, Grenoble, 2001), le groupe de recherche Dialogos (Celis, Université Clermont-Auvergne) et l’ERIAC (Université de Rouen-Normandie) proposent un colloque international sur les liens entre dialogue et enseignement. En effet, parmi les questions soulevées au cours de ces recherches, qui s’intéressent aux théories du genre du dialogue, aux formes littéraires perçues comme des dialogues ou encore aux dispositifs dialogaux dans d’autres genres (dialogisme), ou encore aux personnages mis en scène dans les dialogues, la question des liens entre dialogue et pratiques d’enseignement fait partie des préoccupations majeures. De fait, la figure de Socrate, liée à la naissance du genre qui émerge au IVe siècle avant J.-C., est immédiatement associée à l’éducation de la jeunesse athénienne (cf. les Nuées d’Aristophane ou encore l’Apologie elle-même) et plusieurs dialogues de Platon et des Socratiques sont eux-mêmes identifiables à des pratiques didactiques, en mettant en scène une relation maître-élève. On s’interrogera, pour cette période où émergent les expérimentations dans la prose de la forme dialogue, sur la modalité de la relation maître-élève, dans la mesure où elle influe sur la forme dialogique, sur la question de la sophistique dans ces pratiques dialogales et plus généralement sur les figures d’enseignants.

→ Source : Compitum.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *