Émission de radio : Antiquité

Émissions de radio de France Culture « La Fabrique de l’histoire », animée par Emmanuel Laurentin et diffusées du 4 au 7 juin 2018.

Lundi 4 juin 2018 : Rome et Sparte, cités antiques

Pour ouvrir notre semaine sur l’Antiquité, nous évoquerons les traits majeurs de l’évolution de la cité de Sparte du VIIIe au IVe siècle avant J.-C. d’un point de vue artistique, politique et social. Nous aborderons aussi la cité de Rome et l’histoire de l’apogée d’un empire « mondial ».

Pour écouter l’émission…

Mardi 5 juin 2018 : Balade au Musée de la Romanité à Nîmes

Après avoir discuté hier lundi de la notion même de romanité avec Nicolas Tran, nous partons ce matin dans un nouveau lieu qui revendique ce terme, le nouveau musée de la Romanité qui vient d’ouvrir à Nîmes.

Dans une architecture moderne d’Élisabeth de Portzamparc, il rassemble, juste en face de l’ancien amphithéâtre romain transformé en Arènes, les collections qui étaient auparavant à l’étroit dans un musée XIXe.

On y raconte la naissance près d’une source du village qui deviendra la grande ville romaine de Nîmes. Mais aussi le destin de cette cité par-delà l’époque romaine, pour étudier le legs de cette période jusqu’à aujourd’hui.

Pour écouter l’émission…

Mercredi 6 juin 2018 : Hommage à Christian Goudineau

Dans cette émission, nous rendrons hommage au travail de l’historien de l’antiquité et archéologue Christian Goudineau. Christian Goudineau, disparu le 9 mai dernier, a profondément renouvelé la vision de l’histoire de la Gaule et des Gaulois. Les découvertes archéologiques liée aux fouilles de sauvetage des quarante dernières années ont considérablement accru les connaissances sur la culture matérielle des populations conquises par César.

Pour écouter l’émission…

Jeudi 7 juin 2018 : Les États généraux de l’Antiquité, deuxième édition

Pour clore cette semaine consacrée à l’antiquité, nous évoquerons la deuxième édition des États généraux de l’Antiquité. Les EGA auront lieu les 8 et 9 juin à l’amphithéâtre Richelieu à Paris. Cette année un questionnement autour de : Pourquoi transmettre l’Antiquité à l’heure de la mondialisation ?

A l’occasion de ces États-généraux, les Belles Lettres publient un ouvrage collectif  » L’avenir ses prépare de loin », coordonné par Jacques Bouineau, dans lequel une trentaine de chercheuses et de chercheurs réfléchissent au rôle des cultures anciennes dans notre contemporain. On y discerne deux approches différentes de l’utilité de ce passé: pour les uns, il est constitutif de notre identité et de nos racines ; pour les autres, c’est en comprenant comment et pourquoi l’Europe a fabriqué cette filiation et en redonnant sa part d’étrangeté à ces Grecs et ces Romains qui sont supposés nous être si familiers que nous pouvons mieux regarder notre présent.

Pour écouter l’émission…

Crédits image :  Détail de la mosaïque de Penthée. © Collection du Musée de la Romanité, Nîmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.