Argos. Le compagnon d’Ulysse

Wlodarczyk (I.), Beniero (A.), Argos. Le compagnon d’Ulysse. – Lyon : Éditions amaterra, 2018. – (L’autre histoire). – ISBN : 978.23.68561.24.9.

Du chien d’Ulysse, Argos, on connaît la fidélité et la mort qui marque le retour de son maître. L’ouvrage jeunesse Argos, le compagnon d’Ulysse, fait de ce personnage secondaire mais attachant un héros à hauteur d’enfant. Comme Fénelon avec Télémaque, Isabelle Wlodarczyk et Alice Beniero imaginent la façon dont Argos a vécu le départ de son maître et ce qu’il a fait pendant les vingt ans qu’a duré son absence. On voit ainsi Ulysse partir à la guerre, Argos prendre soin de Télémaque, s’inquiéter au départ de ce dernier, Pénélope résister aux prétendants, jusqu’au retour de son époux. Point de leçon de morale ou de roman d’apprentissage cette fois, il est simplement question de découvrir l’histoire d’Ulysse d’un autre point de vue.

On l’aura compris, si l’enfant ne connaît pas les grands épisodes de l’Odyssée, la lecture de ce texte est un peu complexe, car il joue sur les effets de reconnaissance et l’implicite (comme l’exige la collection « L’autre histoire » des Éditions amaterra[1]). Le choix d’Argos n’apporte pas davantage que si les auteurs avaient choisi Pénélope ou Eumée – si ce n’est que la simplicité du point de vue d’Argos est sans doute plus adaptée aux enfants. L’ouvrage peut donc donner l’impression d’un exercice de style, mais il reste tout de même très agréable à lire. Le texte suit un rythme poétique, les phrases sont simples, avec quelques mots cependant qui apportent ce qu’il faut de mystère pour nourrir l’imaginaire (« ces messagers d’infortune », p. 6, « une rage qui bouillonne […] comme un grain qui grossit la mer », p. 23). Les épisodes les plus célèbres de l’épopée sont bien là, comme Pénélope face à son métier. Les étapes du voyage d’Ulysse sont habilement insérées quand Argos et Télémaque imaginent ce qui pourrait arriver à Ulysse (p. 16) : « Affronte-t-il des monstres que personne n’a jamais rencontrés ? Un vent facétieux l’empêche-t-il de rentrer ? Une femme l’a-t-elle ensorcelé ? » Le dessin qui accompagne cette double page est particulièrement poétique et expressif ; de façon plus générale, les illustrations alternent entre sérieux et mélancolie.

Ce livre conviendra bien à des enfants curieux et déjà imprégnés de mythologie ou fera l’objet d’une belle lecture à voix haute, qui donnera au mythe une profondeur souvent négligée quand on se contente de raconter étape par étape les aventures d’Ulysse.

Marion Bellissime

Professeur de français, Collège Honoré de Balzac (Vénissieux)
[1] Voir aussi le compte rendu des deux ouvrages de cette même maison d’édition : La bataille des Grenouilles et des souris, 2017 et Electre, 2018.
Citer cet article comme : Marion Bellissime, Argos. Le compagnon d’Ulysse, in : Actualités des études anciennes, ISSN format électronique : 2492.864X, 17/09/2018, https://reainfo.hypotheses.org/12055.
Crédits image : première de couverture. ©Éditions amaterra.

Une réflexion sur « Argos. Le compagnon d’Ulysse »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.