2000 ans de fake-news : idées reçues et préjugés sur la gladiature

En répondant à l’invitation du Carnet de recherche de la Revue des Études Anciennes, Brice Lopez est intervenu le Mercredi 24 Octobre 2018 à propos des idées reçues et des préjugés sur la gladiature.  

De la série Spartacus : Blood and Sand à Tertulien, les fantasmes les plus fous n’ont cessé d’alimenter l’imaginaire collectif sur les combats de gladiateurs.

Il est essentiel de remonter le fil de l’histoire pour comprendre pourquoi et comment nos contemporains peuvent avoir une image aussi déplorable des ces affrontements, qui ont connu un immense succès dans l’Antiquité.

Cette vision de la gladiature peut aujourd’hui être mise en miroir avec des milliers de documents archéologiques qui sont autant de témoignages édifiants, non seulement sur la notoriété des gladiateurs mais aussi sur l’importance économique du phénomène dans tous les secteurs marchands de l’Antiquité.  Ces documents sont la représentation de la « mondialisation » des combats de gladiateurs sous le Haut-Empire romain. Nous verrons ainsi comment les sources archéologiques peuvent éclairer de façon objective notre vision de l’art gladiatorien et comment cette vision s’est déformée au fil de 2000 ans de ce qu’il est coutume de nommer aujourd’hui des « fake-news ».

Cette intervention vivante, dynamique et passionnante permet de mettre à mal les préjugés qui perdurent depuis des siècles à propos des gladiateurs et du monde de la gladiature plus généralement. En expliquant sur quelles sources et quels principes ces idées reçues sont fondées, il déconstruit ces thèses à l’aide de l’archéologie expérimentale et de la pratique.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search