Noé

Le Père Noé n’est pas une ordure !

Au début était la Bible. A la 9ème génération après Adam, le monde était devenu méchant, seul suivait la voie/x du Seigneur, un Juste, Noé. Voir Genèse 6-9.

Ensuite vint le cinéma. Dès 1909 (Noah’s Ark, Arthur Melbourne Cooper). Puis en 1911 (Le Déluge, une production anonyme de Vitagraphe), pour arriver à la superproduction, produite par Darryl Zannuck et réalisée par Michaël Curtiz, en 1928-1929 : Noah’s Ark, un film dont le scénario délirant et la longueur inusitée (141’) provoquèrent le naufrage.

Deux films, en 1961 (La Bible, John Huston) et en 1963 (Les Patriarches de la Bible, Marcello Baldi) mirent en images l’épisode du Déluge. Le premier, avec une cascade d’effets dramatico-poétiques, le second, où pataugea une pesante mise en images. En 1999 Noé reste seul à l’écran, dans L’Arche de Noé, un film passoire de John Irvin.  

Aujourd’hui, Noé a un budget de 125 millions de dollars et un cinéaste talentueux, Darren Aronofsky, déjà scénariste d’une BD en 4 volumes, qui prépare et accompagne le film : Noé (Dargaud). Pourtant, malgré un investissement affectif de longue date et le désir de transformer le message biblique en un anachronique message écologique, la nécessité de faire d’ un court récit, une superproduction adaptée au goût contemporain de la violence spectaculaire a conduit le réalisateur à multiplier les effets spéciaux et, surtout, à faire du Patriarche un sorte de combattant de la Foi, perdu dans un monde barbare et sanglant.

Bref, ce mélange de Titanic, de Waterworld et de Mad Max n’a pas été du goût de tous, toutes religions confondues. Il serait dommage pourtant qu’un tel projet, animé par une réelle passion, sombrât, après un torrent d’injures, dans les marécages de l’indifférence. En avant Arche !

Claude Aziza,

Spécialiste de l’antiquité fantasmatique


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.