La correspondance privée dans la Méditerranée antique : sociétés en miroir

Date. Vendredi 31 Janvier et Samedi 1er Février 2020

Lieu. INHA – Salle Vasari – Paris

Conservée sur un support matériel plus ou moins périssable, la lettre privée assure la communication entre des individus et des groupes qui partagent les mêmes intérêts : famille, amis et partenaires. Elle est censée être lue par le destinataire seul ou par un petit cercle et avoir un impact sur ces derniers. Les supports sont variés (papyrus, ostraka, tablettes en terre crue, tablettes de bois, plomb) et couvrent toute la Méditerranée antique : l’Orient mésopotamien, assyrien et perse, le monde grec intégrant les espaces touchés par la colonisation archaïque et par la conquête d’Alexandre le Grand, Rome et son empire. Si l’échelle est vaste d’un point de vue spatial et temporel, le but est de proposer une perspective comparatiste concernant l’emploi des supports mais aussi les pratiques que ces espaces se partageaient. On pense notamment à la forme et à l’évolution du formulaire de la lettre, pour lequel des transferts ont été opérés d’un espace à l’autre, mais aussi aux préoccupations et aux milieux sociaux qui pratiquaient la correspondance. Les lettres qui retiendront notre attention sont échangées entre de parfaits inconnus de l’histoire, dévoilant leurs réseaux parfois étendus. Cette rencontre internationale se propose de jeter une nouvelle lumière sur les sociétés antiques, sous un angle particulier qui est celui de la correspondance mais dans une perspective d’histoire sociale, économique et culturelle, incluant les analyses de genre et la micro-histoire.

Vendredi 31 Janvier.

9h15 – Accueil
9h30 – Madalina Dana (Univ. Lyon 3 Jean Moulin/HiSoMa) : Introduction

I. Instruments critiques et théoriques Présidente de séance : Paola Ceccarelli

9h45 – Old and New Questions, New and Old Answers in Private Correspondence
Nikos Litinas (Univ. de Crète)

10h15 – Les lettres privées de l’Égypte gréco-romaine : apports et limites
Jean-Luc Fournet (Collège de France)

10h45-11h : pause-café

11h – Writing at the Edges of the Roman Empire : Form and Substance of Private Correspondence
Konrad Stauner (Univ. de Hagen)

II. La matérialité de la lettre Président de séance : Jean-Luc Fournet

11h30 – Quelle place pour les échanges épistolaires en Mésopotamie ? Le cas des lettres-ze’pum du XVIIe s. av. J.-C.
Marine Béranger (Collège de France)

12h – Papyrus ou ostraca ? Les critères du choix du support dans la correspondance privée en démotique et en araméen d’Égypte
Damien Agut (CNRS/ArScAn)

12h30 -14h : déjeuner

14h – Lettres et malédictions : la « matière » et la « forme »
Alexey Belousov (Univ. Lomonosov, Moscou)

14h30 – La correspondance privée chez les Ibères : plombs, tessons … et tablettes de cire ?
Victor Sabaté Vidal (Univ. de Barcelone)

15h – Business Letters from Roman Ephesus. Evidence of Epistolography in a New Group of Ostraca from Asia Minor
Patrick Sänger et Claudio Biagetti (Univ. de Münster)

15h30-15h45 : pause-café

III. Aspects formels et structure épistolaire Présidente de séance : Cécile Michel

15h45 – Compositional Practices of Everyday Letter-Writing in Graeco-Roman Egypt
Raffaele Luiselli (Univ. Sapienza de Rome)

16h15 – Breaking the Norm and Getting Away With It? Observations on the Structure and Phraseology of Roman Papyrus Letters
Klaas Bentein (Univ. de Gand)

16h45 – Old Russian Birchbark Letters and the Development of Literacy in Medieval Novgorod
Simeon Dekker (Univ. de Berne)

17h15 – Lettres privées dans la Genizah du Caire : la définition du genre
Judith Olszowy-Schlanger (EPHE)

Samedi 1er Février.

IV. De la lettre à l’histoire : individus, économie, société Présidente de séance : Madalina Dana

9h30 – Gendered Private Letters: The Case of the Old Assyrian Correspondence (19th cent. BCE)
Cécile Michel (CNRS/ArScAn)

10h – Aperçu de la correspondance privée babylonienne au VIe siècle av. J.-C. à travers l’exemple d’une famille de scribes de Sippar
Louise Quillien (CNRS/ArScAn)

10h30-11h : pause-café

11h – Personal or Business? The Pragmatics of Demotic Letter-Writing
Mark Depauw (Univ. Catholique de Louvain)

11h30 – L’importance de la communication écrite dans l’armée romaine
Michael Speidel (Univ. de Varsovie)

12h – Private Letter, Communication and Economic Behavior in the Roman Empire
Patrick Reinard (Univ. de Trier)

12h30-14h : déjeuner

Président de séance : Mark Depauw

14h – Epistolary Practices of Upper Social Circles in the Roman Empire: A Private Letter of an « Ex-magistrate » of Third Century Oxyrhynchus
Antonia Sarri (Univ. de Manchester)

14h30 – Un moine et sa « sœur ». La correspondance de Frangé et Tsié (région thébaine, VIIIe siècle)
Alain Delattre (Univ. Libre de Bruxelles/EPHE)

15h-15h30 : pause-café

15h30 – Paola Ceccarelli (University College London) : Conclusions

16h – Discussion finale

Source. Hisoma


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search