L’identité troyenne dans les cultes publics romains pendant la période républicaine

Date. Jeudi 1er Octobre 2020 de 17h30 à 19h30

Lieu. MISHA – Salle de la Table ronde – Strasbourg

Michel Humm :  » L’identité troyenne dans les cultes publics romains pendant la période républicaine  »

Le récit des origines troyennes d’un peuple non grec était d’abord un mythe grec, conçu et développé par des Grecs et pour des Grecs, attesté un peu partout dans le bassin méditerranéen dès la fin de l’époque archaïque. L’identité troyenne revendiquée par les Romains, au moins à partir du IVsiècle av. J.-C., n’était qu’une des composantes de l’identité romaine, mais une composante qui leur permettait d’afficher une parenté avec le monde grec, une forme d’« altérité incluse », tout en se distinguant de ce monde grec par la revendication d’une forme d’« hellénisme de frontière ». Le lien étroit entre organisation politique et organisation religieuse dans la Rome antique explique la facilité avec laquelle une identité d’origine mythique et étrangère a pu être intégrée et servir de support à certains cultes publics romains pendant la période républicaine.

Source. Archimède


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search