Les relations sexuelles dans l’interprétation des rêves et dans les pratiques divinatoires

Date. Samedi 30 Janvier 2021 de 14h00 à 18h00

Lieu. Visioconférence

Nombreuses sont en Grèce ancienne les formes de poésie chantée qui mettent en scène des relations érotiques entre divinités et mortels, entre héros et héroïnes, entre hommes et femmes ; nombreuses sont les réflexions de rhéteurs, de philosophes, de médecins que ces rapports pour nous sexuels ont suscitées. En deçà de l’opposition que nous, modernes, traçons entre hétéro- et homosexualité, il s’agira d’interroger les rapports érotiques que tissent d’une part différentes formes d’une poésie destinée à des performances ritualisées, souvent chorales, d’autre part des traités visant une connaissance des différentes dimensions qui font l’être humain. Ces relations dépendent donc d’une anthropologie historiquement et culturellement marquée ; il faut en explorer les développements poétiques et l’exploitation rhétorique ou philosophique, autant du point de vue du genre que de ce qui s’est constitué pour nous en subjectivité. Ces rapports se réalisent donc dans des formes discursives aux fonctions très variées, avec une pragmatique différenciée. Ces formes discursives exigent de notre part une perspective critique, croisant, dans une approche sensible aux relations genrées, analyse des discours, histoire institutionnelle, histoire des religions, ethnopoétique et anthropologie culturelle et sociale, en comparaison différentielle.

 

14h Sandra Boehringer & Claude Calame Accueil et introduction

14h15 Nikolina Kei (EHESS)« Erôs ou Hypnos ? Brève présentation du lécythe de Tarente »

14h30 Manfred Lesgourgues (Collège de France) « ‘Sex and the Pythia’ : les agents du rite mantique et les relations sexuelles dans les grands sanctuaires oraculaires du monde grec »

15hGiulia Sissa (UCLA) « Elle sait, elle dit, elle rit. Éros révélé par une femme de Mantinée »

15h30 Discussion et pause

16h15 Sandra Boehringer (Université de Strasbourg) « Après Foucault : retour sur le sexe et les plaisirs dans l’Interprétation des rêves d’Artémidore d’Éphèse »

16h45 Jean-Jacques Glassner (EHESS) « Babylone, la Grande Prostituée : le rêve comme pratique divinatoire »

17h15 Discussion et conclusion de la journée

Prochaine journée d’étude du séminaire « Pour une anthropologie de la poésie érotique grecque » : 13 mars (« Sujet érotique, sujet poétique ») et 5 juin 2021 (autour de la réédition des Chœurs de jeunes filles en Grèce ancienne (Les Belles Lettres, 2019).Les relations sexuelles dans l’interprétation des rêves et dans les pratiques divinatoires

Selon la situation sanitaire, la journée aura lieu à l’INHA (salle W. Benjamin) sur inscription (nombre de places limitées) ou via zoom (un lien vous sera envoyé)
Contact : claude.calame@unil.ch

Source. Anhima


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search