Recrutement – ingénieur de recherche

Ingénieur.e. de recherche contractuel.le en humanités numériques
Affectation :
 UMR AUSONIUS
Localisation : 
Université Bordeaux Montaigne – Bordeaux
Durée :
 CDD de 14 mois
Rémunération :
 2324€ brut mensuel
Prise de fonction : 
01 avril 2021

PROJET GYMNASIA
Gymnases et culture athlétique en Asie Mineure occidentale et méridionale aux époques hellénistique et impériale
Gymnasien und athletische Kultur im Westen und Süden Kleinasiens in Hellenismus und Kaiserzeit

La personne recrutée participera aux travaux du projet « GymnAsia. Gymnases et culture athlétique en Asie Mineure occidentale et méridionale aux époques hellénistique et impériale », dirigé par Pierre FRÖHLICH (Institut Ausonius – Université Bordeaux Montaigne) et Christof SCHULER (Kommission für Alte Geschichte und Epigraphik, DAI, Munich), financé par l’ANR et la DFG (2021-2023).

•Contexte scientifique
Le projet est consacré à l’étude des formes matérielles et institutionnelles de la culture agonistique et gymnasiale dans les cités grecques d’Asie Mineure du IVe s. a.C. au IIIe s. p.C.
Les époques hellénistique et impériale virent une floraison des concours athlétiques, dont le nombre s’accrut à partir du milieu du IIIe siècle a.C., en particulier en Asie Mineure, et qui connurent leur apogée à l’époque impériale. La condition préalable à ce phénomène était la généralisation de l’entraînement athlétique, de sorte que le gymnase en tant qu’institution et que bâtiment est devenu un symbole de la vie civique dans les villes grecques. Lieux d’entraînement gymnique et militaire, d’éducation, de sociabilité, de transmission de pratiques et de valeurs civiques, les gymnases étaient un sujet de préoccupation majeur des cités grecques ainsi qu’un gouffre financier. Au cours de six siècles d’histoire, ils ont aussi connu de nombreuses transformations et mutations, dans leur usage, leur signification et leur forme, mal connues, comme par exemple la place que prirent les bains et la culture thermale dans ces édifices. En tant que phénomènes institutionnels, architecturaux, culturels, gymnases et concours constituent un observatoire privilégié pour examiner les évolutions des sociétés des cités sur le long terme. L’objectif est de conduire une étude systématique de ces phénomènes sur l’Asie Mineure occidentale et méridionale en associant les époques hellénistique et impériale romaine. Cette zone offre un ensemble de sources sans équivalent et une variété des situations culturelles et historiques : régions de vieille colonisation
grecque, communautés indigènes ayant adopté le mode de vie en cités, selon des rythmes et des modalités très variables, fondations hellénistiques et romaines. L’aire choisie offre toutes les potentialités pour étudier de façon nuancée les phénomènes susmentionnés et pour apporter une contribution représentative à l’histoire générale des gymnases dans le monde grec. Le rassemblement de la documentation écrite et archéologique comme les problématiques du projet ont été testées par les deux équipes à Bordeaux et à Munich dans une phase expérimentale, consacrée à la Carie et la Lycie, financée par le LabEx LaScArBx. Le financement conjoint de l’agence Nationale de la recherche (ANR) et de la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG) permet son extension aux parties occidentale et méridionale de l’Asie Mineure (de la Troade à la Cilicie).
Le projet rassemble vingt-cinq chercheuses et chercheurs, historiens épigraphistes ou numismates, archéologues, spécialistes des Humanités numériques, principalement à Bordeaux et à Munich. Les données rassemblées seront publiées dans une base de données en cours de développement à Bordeaux, qui servira de base à la publication d’une monographie. On trouvera une présentation du projet dans son état actuel sur le site : https://gymnasia.huma-num.fr/
•Missions
La personne recrutée comme ingénieur.e sera chargée du développement du VRE (Virtual Research Environment) piloté par le service des humanités numériques d’Ausonius, AusoHNum, sous la Direction de Nathalie Prévot. Elle sera responsable de l’élaboration, du développement et de la maintenance du système documentaire du projet GymnAsia, comprenant une base de données et une interface web. Le système est destiné à rendre accessible le matériel documentaire (textes, images, données géoréférencées) faisant l’objet du programme et sera réalisé de manière à garantir l’interopérabilité avec les principales bases épigraphiques, SIG et iconographiques déjà existantes. Il intègrera un espace de travail pour la saisie des données, réservé aux chercheurs associés à Gymnasia.
Elle exercera ses fonctions à Bordeaux, au sein d’AusoHNum, et travaillera en étroite collaboration tant avec Pierre Fröhlich que Christof Schuler et les autres collaborateurs du projet.
•Profil attendu
– La personne doit avoir une solide expertise dans le domaine des Humanités numériques, une maîtrise avancée de la gestion des bases de données XML, de la conception des interfaces web dynamiques (langages du web et langages de développement), ainsi qu’une bonne connaissance des méthodes et techniques d’interopérabilité des données et du Web sémantique.
– Une expérience dans des travaux de recherche concernant l’Antiquité serait souhaitée.
– Le poste se trouvant à Bordeaux, une bonne connaissance du français (niveau B2 minimum) est exigée.
– Des bases dans la langue allemande seraient appréciées, mais ne sont pas exigées.

•Modalités de candidature
Les candidatures (CV + lettre de motivation) sont à envoyer à Pierre FRÖHLICH : pierre.frohlich@u-bordeaux-montaigne.fr avant le 28 février  2021

Source. Ausonius


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search