Nommer les Hommes dans les mondes anciens

Date. Jeudi 18 Mars 2021

Lieu. Webinaire

Un nouveau regard sur l’onomastique de l’Épire ancien : données récentes, questions remarquables et perspectives différentes

Intervention de Panagiotis Filos Université de Ioannina, Grèce.

L’étude de l’onomastique épirote a énormément bénéficié de la parution en 1997 du volume III A du Lexicon of Greek Personal Names, de la publication progressive du corpus d’inscriptions d’Illyrie méridionale et de l’Épire septentrional (aujourd’hui Albanie) par P. Cabanes et son équipe (1995-2016), ainsi que de l’édition posthume en deux fascicules des lamelles oraculaires de Dodone par S. Dakaris, I. Vokotopoulou et A. F. Christidis (2013). Cependant, l’onomastique épirote, en particulier l’anthroponymie – mais aussi les ethniques, les toponymes, etc. – n’a pas encore fait l’objet d’une analyse linguistique exhaustive, malgré l’intérêt incontestable à maints égards du répertoire onomastique de l’Épire. 
D’une part, l’Épire partage des caractéristiques linguistiques et culturelles remarquables avec les régions limitrophes (Étolie, Acarnanie, Thessalie et Macédoine), et les affinités onomastiques de l’arrière pays épirote et des colonies corinthiennes de la côte (par exemple, Ambracie) sont évidentes. D’autre part, le bilinguisme se manifeste, de manière plus ou moins intense, dans les interactions onomastiques de l’Épire et de l’Illyrie méridionale. En abordant toutes ces questions et leurs répercussions dans l’onomastique épirote, cette présentation examinera aussi quelques problèmes encore non résolus et quelques défis pour la recherche ultérieure dans ce domaine.

Source. Hisoma


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search