Boire avec les dieux

Date. Jusqu’au 29 Aout 2021

Lieu. Cité du vin – Bordeaux

C’est l’Antiquité, période fondatrice des imaginaires liés au vin, que l’exposition Boire avec les dieux explore jusqu’au 29 août. Au fil d’un parcours vivant ponctué de dispositifs sonores et visuels contemporains, elle s’attache à révéler les liens établis entre le vin, les dieux et les hommes dans la civilisation gréco-romaine. Venez plonger dans la mythologie et (re)découvrir des histoires extraordinaires !

La mythologie, de l’antiquité au street art

Nectar divin, le vin est aussi la boisson des banquets terrestres partagée par les hommes désireux de se rapprocher des dieux. Parmi eux se distingue Dionysos, dieu du vin chez les Grecs, Bacchus chez les Romains, né des amours de Zeus et d’une mortelle. Dieu errant, il découvre la vigne et enseigne aux hommes l’art d’en tirer le vin. L’exposition dévoilera sa personnalité foisonnante et ses multiples aventures.

Près d’une cinquantaine d’œuvres (dont certains prêts exceptionnels de la Fondation Gandur pour l’Art à Genève, du Musée du Louvre et du Musée National Archéologique d’Athènes) révèleront la riche mythologie liée au vin et sa consommation rituelle au cours de fêtes et banquets antiques.

Trois créations contemporaines au cœur de l’exposition

La Fondation pour la culture et les civilisations du vin s’est également engagée auprès d’artistes contemporains en leur confiant la création d’installations monumentales au cœur même de l’exposition. A cette occasion, ils ont été conviés à porter un regard actuel sur des mythes anciens, dont nous avons conservé peu de traces visuelles et qui participent pourtant à la fabuleuse destinée du vin.

Ces installations nourrissent un riche dialogue avec les pièces antiques et témoignent de l’empreinte laissé par l’Antiquité dans notre imaginaire. Un pont entre nos époques que les visiteurs sont invités à découvrir jusqu’à la fin du mois d’août.

Une exposition produite par la Fondation pour la culture et les civilisations du vin avec pour commissaires scientifiques Jean-Yves Marin, muséologue et Isabelle Tassignon, conservatrice, Fondation Gandur pour l’Art, Genève.

Source. Cité du vin


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search