Peinture et céramique antiques : documentation et représentation du XVIIIe au XXe siècle

Date. Du Jeudi 14 au Samedi 16 Octobre 2021

Lieu. Université de Tours et INHA (voir programme)

L’objet de ce colloque est de confronter différentes expériences de représentation de la céramique figurée et de la peinture antique entre le XVIIIe et le XXe siècle, au moment des grandes découvertes archéologiques et de la naissance de la science archéologique. Si les images de la sculpture et de l’architecture ont dominé les études de l’Antiquité dès la Renaissance, à partir du XVIIIe siècle celles des rares peintures murales et des nombreux vases figurés s’imposent peu à peu dans le champ du savoir. Ces images diffèrent radicalement par leur support, le mur plat, immobile, ou bien la courbure d’un récipient qui circule, mais elles sont chacune considérées comme un témoignage précieux de l’art du dessin et de la peinture antiques, dont les plus célèbres créations sont irrémédiablement perdues. Les fonds d’archives et de musées qui abondent en reproductions (dessins, aquarelles, calques, tempera, photographies) tout comme la documentation visuelle des publications anciennes (planches des recueils, atlas, revues) sont de plus en plus connus, recensés, étudiés, notamment par les programmes de recherche des partenaires organisant cette rencontre. Ces techniques de représentation ont contribué pleinement à la constitution des peintures murales et des vases figurés comme objets de savoir ; elles ont fondamentalement façonné la nature de l’information scientifique disponible. Le colloque voudrait, à partir des recherches menées, permettre l’analyse de ces images dans une chronologie longue, à la fois pour percevoir comment les choix techniques et stylistiques opérés ont façonné notre façon de voir et de connaître les œuvres elles-mêmes, et pour mettre en lumière les stratégies de rapprochements formels ou au contraire de différenciations typologiques en jeu dans les deux corpus.

En partenariat avec l’École française de Rome, le centre Jean-Bérard de Naples, l’université de Tours, le CReA-Patrimoine (université libre de Bruxelles).

Comité scientifique
Cécile Colonna (INHA), Lucrezia Cuniglio (Surintendance de Florence), Martine Denoyelle (INHA), François Lissarrague (École des hautes études en sciences sociales), Natacha Lubtchansky (université de Tours – CeTHiS), Claude Pouzadoux (centre Jean-Bérard de Naples), Susanna Sarti (Surintendance Florence), Athéna Tsingarida (université libre de Bruxelles)

Intervenants
Marie-Amélie Bernard (ANHIMA), Delphine Burlot (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Odile Cavalier (musée Calvet, Avignon), Ludi Chazalon (université de Nantes), Cécile Colonna (INHA), Lucrezia Cuniglio (Surintendance de Florence), Martine Denoyelle (INHA), Luca Di Franco (ministère des Biens et des Activités culturels et du Tourisme, Naples), Annick Fenet (UMR AOrOc – ENS-université PSL), Giuseppina Gadaleta (université de Bari), Françoise Gaultier (musée du Louvre), Julie Labregère (université de Tours – CeTHiS), Florence Le Bars (UMR 7041 Archéologies et Sciences de l’Antiquité), François Lissarrague (EHESS), Natacha Lubtchansky (université de Tours – CeTHiS), Maria Emilia Masci (Ministère de la Culture, Opificio delle Pietre Dure, Florence), Christian Mazet (École française de Rome), Giulio Paolucci (musée archéologique civique de Chianciano Terme), Alexia Petsalis-Diomidis (université de St Andrews), Claude Pouzadoux (centre Jean-Bérard de Naples), Agnès Rouveret (UMR 7041 Archéologies et Sciences de l’Antiquité), Manuel Royo (université de Tours), Susanna Sarti (Surintendance de Florence), Francesca Silvestrelli (université du Salento), Judith Swaddling (British Museum, Londres), Cornelia Weber-Lehmann (université de la Ruhr, Bochum)

→ Télécharger le programme complet

Source. INHA


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search