L’Antiquité (re)sonorisée

L’Antiquité (re)sonorisée. Conceptions et représentations sonores de l’Antiquité dans les créations médias du XXIe siècle

Date limite d’envoi des propositions : 21 mars 2022 minuit
Réunion préparatoire (à distance) : 20 janvier 2023
Dates de l’événement : 1er et 2 juin 2023 à Toulouse

Colloque pluridisciplinaire, avec publication des actes sous forme de dossier thématique dans une revue papier et en ligne.

Lorsque l’Antiquité est présentée au grand public, quel que soit le type de support (films, documentaires, docufictions, publicités, clips, jeux vidéo, performances, etc.), différents procédés et signes sont mobilisés afin de l’identifier : on trouvera ainsi les toges pour les Romains, le maquillage et la coiffure pour les Égyptiens, des monuments architecturaux, des ruines ou des casques d’hoplites pour les Grecs, etc. Ces signes de « reconnaissance » sont très largement visuels, ils peuvent également s’inscrire dans le domaine sonore. Si le son – entendu dans une acception large (voix, bruits, musiques, etc.) – attire peu l’attention, dans les productions comme dans les analyses, il n’en est pas moins signifiant : comme l’image, il participe à la construction d’un univers reconnaissable par les publics au sein d’une réception polysensorielle de l’Antiquité. 

L’objectif de ce colloque est de permettre aux chercheurs d’échanger sur la façon dont l’Antiquité est sonorisée dans les créations contemporaines, des années 1990 à aujourd’hui. Si les modèles sonores relatifs à l’Antiquité sont forgés par d’autres formes de création parfois plus anciennes (opéra et théâtre musical, cinéma, etc.), ces dernières semblent avoir évolué avec l’arrivée de nouveaux supports, de nouveaux médias mais aussi de nouvelles recherches. L’ambition est également épistémologique et pluridisciplinaire : nous nous demanderons par exemple si les utilisations contemporaines de l’Antiquité analysées par les historiens sont perçues de la même manière ou différemment par les spécialistes des sciences de l’information et de la communication, les spécialistes des études cinématographiques ou encore par les musicologues. Ainsi, les propositions peuvent relever d’une ou de plusieurs des disciplines suivantes dont la liste n’est pas limitative : histoire, histoire de l’art, archéologie, anthropologie, musicologie, ludologie, muséographie, études cinématographiques, sciences de l’information et de la communication, informatique, sciences de l’éducation. Tous les types de médias contemporains peuvent être envisagés tant qu’ils comportent une dimension sonore, traitée pour elle-même ou en articulation avec d’autres dimensions sensibles, notamment l’image. 

Le colloque permettra de dégager de grandes tendances sur les représentations sonores de l’Antiquité à travers différentes questions possibles : ces sons trouvent-ils leur origine dans d’autres périodes, d’autres supports ? Quelle vision de l’Antiquité offrent ces musiques et/ou ces sons ? Quel degré d’historicité revêtent ces sons ? Observe-t-on des divergences entre l’image et le son ? Les codes et stéréotypes sonores identifiés sont-ils spécifiques à l’Antiquité ou les retrouve-t-on ailleurs ? Existe-t-il une musique ou des sons spécifiques selon les situations, les personnages ? Existe-t-il au contraire d’autres types de sons qui permettent de construire le paysage sonore d’une période, ici l’Antiquité ? Quels sont les liens entre la sonorisation de l’Antiquité et d’autres sollicitations sensorielles du spectateur/récepteur ? Les interrogations peuvent, bien entendu, se spécifier à un objet ou un contexte : comment sonoriser une exposition sur l’Antiquité pour la rendre plus marquante auprès du public tout en prenant en compte l’aspect lacunaire de la connaissance sur ce sujet ? Quelles peuvent être les configurations sonores proposées dans des applications didactiques à destination d’élèves comme les environnements immersifs qui intègrent cette dimension sonore ? Comment sonoriser un docufiction qui mélange subtilement scènes réelles de recherches archéologiques, séquences de fiction et images de synthèse ? Etc.

Les communications seront proposées en français ou en anglais, comporteront une brève présentation, un titre et un résumé d’un maximum de 1500 signes (espaces compris) et pourront être accompagnées, le cas échéant, par des images ou des liens son / vidéo. Chaque intervenant aura la possibilité de diffuser des extraits sonores et/ou  vidéos : les temps de passage seront adaptés en conséquence (entre 20 et 30 minutes). Les propositions doivent parvenir par mail aux deux organisateurs avant le 21 mars 2022 minuit dernier délai (a.sauraziegelmeyer@gmail.com et claire.mercier@univ-fcomte.fr). Chaque proposition recevra une réponse individuelle dans le courant du mois de mai 2022. Une réunion préalable entre les participants retenus sera organisée le 20 janvier 2023 pour coordonner les communications et organiser les axes de l’événement.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions avant l’envoi des propositions !

Organisateurs

Claire Mercier, doctorante en Histoire romaine, Université de Franche-Comté, ISTA.

Arnaud Saura-Ziegelmeyer, Maître de Conférences en Histoire ancienne, docteur en Sciences de l’Antiquité, Institut Catholique de Toulouse, CERES.

Partenaires

Laboratoire CERES

Laboratoire PLH-ERASME

Laboratoire ISTA

Antiquipop

Comité scientifique

Fabien Bièvre-Perrin, MCF en Réception de l’Antiquité, Université de Lorraine, HisCAnt-MA.

François de Callataÿ, Directeur d’études, EPHE, ANHIMA, chef de département Bibliothèque royale de Belgique Bruxelles, professeur, Université Libre de Bruxelles

Lise Henric, MCF en Sciences de l’Information et de la Communication, Institut Catholique de Toulouse, CERES.

Benoît Mars, cinéaste-réalisateur et doctorant en Histoire culturelle, Université de Bourgogne (Dijon), LIR3S.

Claire Mercier, Doctorante en Histoire romaine, Université de Besançon, ISTA.

Arnaud Saura-Ziegelmeyer, MCF en Histoire ancienne, Institut Catholique de Toulouse, CERES.

Delphine Vincent, Maîtresse d’enseignement et de recherche, Université de Fribourg, Département de musicologie.

Bibliographie sélective

Revue Anabases et Carnet Antiquipop

Aziza Claude, Le péplum, un mauvais genre, Paris, Klingsieck, 2009.

Aziza Claude, Vive l’Antiquité, Ausonius, 2016.

Aziza Claude, Dictionnaire du Péplum, Paris, Vendémiaire, 2019.

Bièvre-Perrin F. et E. Pampanay (dir.), La référence à l’Antiquité dans culture populaire contemporaine, MOM, 2018.

Bièvre-Perrin F. (ed.), Antiquipop – Chefs d’œuvres revisités, Thersites, 13, 2021.

Carlà-Uhink F. (dir.), Representations of Classical Greece Theme Parks, Bloomsbury Academic, 2020.

Chion M.  La Musique au cinéma, Fayard, Les Chemins de la musique, Paris, 1995.

Dorf S. N., Performing Antiquity. Ancient Greek Music and Dance from Paris to Delphi, 1890-1930, Oxford University Press, 2019.

Emerit S., Perrot S., Vincent A., Les paysages sonores, IFAO, 2016.

Fletcher K. F. B., Umurhan O., Classical Antiquity in Heavy Metal Music, IMAGINES – Classical Reception in the Visual and Performing Arts, Bloomsbury Academic, 2019. 

Garçon F., Enquête sur le cauchemar de Darwin, Paris, Flammarion, 2006.

Giovénal C., Krings V., Massé A., Soler M., Valenti C., L’Antiquité imaginée. Les références antiques dans les œuvres de fiction (XXe-XXIe siècles), Ausonius, 2019.

Glevarec H. « Trouble dans la fiction. Effets de réel dans les séries télévisées

contemporaines et post-télévision », Questions de communication, 18, 2010, 214-238.

Henric L., « Le docufiction entre création originale et documentaire », Revue française des sciences de l’information et de la communication, 12, 2018.

Jost F., Que signifie parler de réalité ? Revue Télévision 1, Dossier Télévision et réalité, CNRS Éditions, 2010.

Krier Y., « La musique du péplum », Musiques et images au cinéma, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2003, 87-97.

Metz C., Le Signifiant imaginaire : psychanalyse et cinéma, Choix essais, 1977.

Niney F., Le Documentaire et ses faux-semblants, Paris, Klincksieck, 2009.

Payen P., « L’Antiquité après l’Antiquité : parcours et détours d’un projet éditorial », Anabases, 1, 2005, 5-13.

Payen P., « Éditorial. L’Antiquité et ses réceptions : un nouvel objet d’histoire », Anabases, 10, 2009, 9-23.

Ricœur P., « L’écriture de l’histoire et la représentation du passé », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 55(4), 2000, 731-747.

Vendries Chr., « La musique de la Rome antique dans le péplum hollywoodien (1951-1963) », Mélanges de l’Ecole Française de Rome, 2015.

Vendries Chr., « Faire entendre la musique antique dans le péplum: Miklós Rózsa et l’expérience de Quo vadis (1951) », Musiques! Echos de l’Antiquité, Gent, Snoeck, 2017, 28-29.

Veyrat-Masson I., Télévision et histoire, la confusion des genres : Docudramas, docufictions et fictions du réel, Bruxelles : De Boeck, 2008.

Vincent D. « Comment le cinéma sonorise l’Antiquité ? Evolution et statisme de la musique des péplums », 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze, 81, 2017.

Exemples de sources

Publicité

Décathlon, BTwin, statut Égypte : https://www.youtube.com/watch?v=zYrV_vSiXFI

Canalsat, Ramsès Paul : http://www.culturepub.fr/videos/canalsat-ramses-paul/

Krys, l’Archéologie : http://www.culturepub.fr/videos/krys-opticien-l-archeologie/

France TV, Le tombeau : http://www.culturepub.fr/videos/france-televisions-publicite-le-tombeau/

Valtero, Pavé César : http://www.culturepub.fr/videos/valtero-pave-cesar/

Voici, C’est quoi, ça  ? https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/publicite/pub2918897066/voici-c-est-quoi-ca

Samsung, TV UHD incurvé : https://www.dailymotion.com/video/x1yxock

Féta Salakis : https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/publicite/pub1587046029/feta-salakis-grece

Ferrero Rocher, Existence : https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/publicite/pub3015644078/rocher-ferrero-existence

Films et séries

Générique série Rome : https://www.youtube.com/watch?v=8YDngmnixSc

Bande annonce Alexandre : https://www.youtube.com/watch?v=xX-fRBmEWic

Bande annonce 300 : https://www.youtube.com/watch?v=1R2HpgDVrFc

Documentaires

Les vestiges de Pompéi, 2013, Jeong Jae Eung  : https://www.youtube.com/watch?v=UkV-IHQDEjU

Le dernier jour de Pompéi, 2003, Peter Nicholson, Royaume-Uni.

À la recherche du pharaon perdu, 2003, Pierre Stine, France : http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/14819_1

Péplum : muscles, glaives et fantasmes (aussi connu sous le nom Gladiateur, glaive et fanstasmes), 2019, Jérôme Korkikian, Arte/ITV Studios France, France/Allemagne :  http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/56146_1

Dessins animés et comédies

Hercule (notamment, générique d’introduction et fin) : https://www.youtube.com/watch?v=RRq7lLawQB4

50 nuances de grecs, Arte : https://www.youtube.com/watch?v=QDQCZ6dIX2Ehttps://www.arte.tv/fr/videos/RC-019877/50-nuances-de-grecs/

Musique

Dark Horse, Katy Perry : https://www.youtube.com/watch?v=0KSOMA3QBU0

Remember the time, Michael Jackson (pour l’introduction) : https://www.youtube.com/watch?v=LeiFF0gvqcc


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search