Une année en Grèce antique

Matyszak (P.), Une année en Grèce antique. Plongez dans la vie quotidienne des habitants de la Grèce antique – Paris : First Editions, 2022. – 320p. – ISBN : 9782412074954

Crédit image. Première de couverture – First Editions

C’est un parti pris intéressant que de raconter une histoire à la manière d’un docu-fiction, et c’est tout l’intérêt de cet ouvrage qui se veut à la fois didactique et romancé.

Le roman, comportant des intermèdes explicatifs, nous présente à la troisième personne plusieurs personnages fictifs ayant pu habiter dans le monde grec à l’époque hellénistique : une agricultrice, une esclave thrace, un ambassadeur (attention notion anachronique. Ambassadeur ?), une musicienne, une future mariée métèque d’Athènes (c’est-à-dire non originaire de la cité et dont le père est un Grec non citoyen athénien), un constructeur, un marchand et un athlète de haut niveau. L’histoire les suit sur une année précédant une session des fameux concours Olympiques, qui verra la rencontre de tous ces personnages, arrivés là pour diverses raisons et de diverses manières. C’est à cette rencontre que l’on assiste en premier lieu, le reste de l’ouvrage consistant en un grand flashback. Ainsi se croisent des destins différents sur fond de troubles politiques, et qui servent de prétexte à l’illustration des conditions sociales et des connaissances et savoir-faire de l’époque. On parle ainsi de la lutte entre les anciens généraux d’Alexandre, du statut des femmes, des étrangers et des esclaves, de la médecine mais aussi d’art et d’architecture, sans oublier le sport, activité grecque par excellence.

La narration sans fioritures mais bien amenée permet de restituer un monde grec hellénistique aussi dur que beau et de s’attacher à des personnages qui tentent de trouver leur voie, ou s’accommodent de celle qui a été tracée pour eux. Pas de démagogie ni d’apologie, on suit simplement ces personnages et on appréhende leur ressenti, qui correspond à leur époque. Tout cela concourt à donner l’impression que ces histoires sont vraies, et elles pourraient l’être tant les auteurs se sont appuyés sur les recherches récentes pour retracer la vie quotidienne de ces personnages, certains d’entre eux ayant réellement existé (tels Persaios de Kition et Symilos de Naples).

Les auteurs ont fait le choix de présenter chaque personnage séparément, et d’organiser les chapitres suivant les mois de l’année. Des encarts fournissent des informations supplémentaires pour qui découvre le monde grec hellénistique. Ce découpage est clair et bien présenté.

Côté contenu, si les textes sont assez didactiques dans l’ensemble, on regrette quelques oublis de traduction ou de transcription en phonétique pour les non-hellénistes, notamment concernant les titres de chapitre, mais cela reste minime. Le vocabulaire architectural aurait également mérité plus d’explications, car au foisonnement de termes spécialisés (stylobate, crépis, amphiprostyle, etc.) ne répond aucune définition, ce qui ne permet pas aux non-initiés de s’en faire une image correcte.

En bref, un ouvrage plaisant et bien construit qui, malgré son vocabulaire parfois trop spécialisé, plaira assurément à un grand nombre, amateurs éclairés comme non-spécialistes.

Marietta Dromain,

Docteure en Histoire et archéologie grecque

Citer cet article comme : Marietta Dromain à propos de Une année en Grèce antique, in : Actualités des études anciennes, ISSN format électronique : 2492.864X, 03/10/2022, https://reainfo.hypotheses.org/26254.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search