Archéonumismatique – La monnaie dans son contexte

Date limite de candidature. Lundi 5 juin 2023, 17h00 (heure de Madrid)

Dates de l’école thématique. Du lundi 2 au jeudi 5 octobre 2023

Lieux. Museo Histórico Municipal de Écija (Écija, Sevilla) et Universidad de Sevilla (Facultad de Geografía e Historia)

Présentation

Au cours des trente dernières années, et en rupture avec les pratiques antérieures, l’archéologie a porté une attention accrue aux espèces monétaires mises au  jour, que ce soit individuellement ou sous forme de trésor. L’accroissemment du matériel numismatique découvert  en contexte a entraîné des transformations notables dans l’exploitation historique de ce matériel auparavant simple élément d’établissement de la chronologie des contextes archéologiques.

La tâche d’identification et de catalogage des pièces, effectuée par les numismates, s’est enrichie de l’importance fondamentale du contexte archéologique dans l’interprétation de ces pièces. En même temps, la discipline de la numismatique a également subi des transformations ces dernières années dans le cadre des Digital Humanities. Dans toute l’Europe, des projets de grande envergure sont en cours d’élaboration pour développer et, dans de nombreux cas, mettre en ligne des plates-formes contenant des collections monétaires, y compris des trésors et des pièces isolées trouvés dans les fouilles.

L’objectif n’est pas simplement de dater les monnaies, mais de comprendre le contexte de la découverte, la circulation des monnaies, la diffusion et l’usage particulier de certaines monnaies, les techniques de métallurgie et de frappe, l’interprétation de la répartition spatiale ou chronologique des monnaies dans un site, les usages sociaux des monnaies, les pratiques de thésaurisation ou les usages non monétaires des monnaies, comme les dépôts de fondation ou de sépulture. C’est ce que l’on appelle l’archéonumismatique.

Géographiquement, notre intérêt se limite à la Méditerranée centrale et occidentale, ainsi qu’à la côte atlantique de l’Europe et au nord-ouest de l’Afrique.

Le cadre chronologique s’étend du premier millénaire avant J.-C. au VIIe siècle de notre ère.

Cet atelier s’adresse plus particulièrement aux étudiants de Master et aux doctorants en archéologie ou en histoire ancienne des universités ou des centres de recherche d’Europe et du Maghreb. L’objectif est de fournir une formation en archéonumismatique, tout en créant un espace pour l’échange d’expériences et l’analyse des pratiques et méthodologies dans les différentes traditions de recherche.

Ainsi, chaque participant aura l’occasion de s’impliquer activement dans l’échange d’informations, en présentant son sujet de recherche doctorale en relation avec le thème de l’atelier, et en apportant son point de vue à la réflexion collective.

 

Formateurs

  • Laurent Callegarin
    Université de Pau et des Pays de l’Adour

  • Jean-Patrick Duchemin
    Université de Lille

  • Marina Estornell Zubeldia
    Universidad de Sevilla

  • Sergio García-Dils
    UNED, archéologue conjunto de Écija

  • Vincent Geneviève
    INRAP

  • Manuel Gozalbes
    Museo de Prehistoria de Valencia

  • Giacomo Pardini
    Università degli Studi di Salerno

  • Ludovic Trommenschlager
    BnF (Paris)

     

Conditions pratiques

Les sessions auront lieu au Musée historique municipal d’Écija et à la Faculté de géographie et d’histoire de l’Université de Séville.

L’atelier sera suivi par 20 doctorants choisis parmi les candidats sur la base de la qualité de leurs projets de doctorat et de la relation entre leur sujet de recherche et le thème de l’atelier.

Il n’y a pas de frais d’inscription.

Les organisateurs accueilleront les candidats/es retenu/es du 1er au 6 octobre 2023 (5 nuits) et offriront, à ceux et celles qui en feront la demande, l’hébergement avec petit-déjeuner ainsi que les repas.

Les frais de voyage vers les lieux de la manifestation sont à la charge des participant-e-s, à l’exception des étudiant-e-s en provenance des pays du Maghreb qui en feraient la demande.

Les candidats peuvent s’inscrire via le formulaire en ligne jusqu’au 5 juin 2023 (17 h, heure de Madrid).

L’acceptation ou la non-acceptation de leur candidature sera communiquée par courriel à partir du 15 juin.

Langues de l’atelier : anglais, français, espagnol et italien. Les PowerPoints seront en revanche toujours en anglais.

Source


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
admin (17 mai 2023). Archéonumismatique – La monnaie dans son contexte. Actualités des études anciennes. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tc9t


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search