Bienvenue à Juliobona

Entre Le Havre et Rouen, il ne faut pas hésiter à pousser les portes du musée de Lillebonne pour y découvrir les secrets de la cité antique de Juliobona.

Sous l’impulsion de l’Empereur Auguste, le site de Juliobona est choisi par les Romains pour devenir la nouvelle capitale des Calètes, un peuple gaulois vivant au cœur du Pays de Caux. Active du Ier au IIIe siècle de notre ère, la cité s’étendait sur près de 30 hectares à son apogée.

Bien que la mer soit aujourd’hui à une trentaine de kilomètres de Lillebonne, Juliobona était l’un des ports les plus importants du nord de la Gaule. Mais au IIIe siècle, sans savoir véritablement pourquoi, Juiliobona perd son statut au profit de la cité de Rotomagus (Rouen). Les fouilles ont révélé de larges couches calcinées allant de part et d’autre de la cité datant de cette même époque. Si ces couches sont révélatrices d’un incendie dévastateur, les causes en sont encore incertaines.

Plan de la ville antique. Crédit image : Caux Seine agglo

Le théâtre antique et autres découvertes

théâtre gallo romain. Crédit image : Caux Seine agglo

Découvert dans les années 1820, le théâtre antique de Lillebonne reste le vestige le plus important de la cité de Juliobona bien que des thermes, des nécropoles, des monnaies et autres bijoux aient été découverts. Les fouilles successives ont fait émerger des pièces exceptionnelles telles que la mosaïque dite de « la chasse aux cerfs » ou l’Apollon en bronze doré de Lillebonne, révélant l’importance historique de la cité.

Aujourd’hui encore les fouilles archéologiques se poursuivent et régulièrement des murs de fondations et des objets sont découverts.

La collection permanente composée de 300 pièces permet aux visiteurs de mieux comprendre les modes de vie des habitants. Malheureusement, les deux somptueux vestiges ne sont pas visibles au musée. Pour pouvoir les admirer, il faut se rendre au musée des Antiquités de Rouen pour observer la mosaïque et au musée du Louvre pour contempler l’exceptionnel Apollon datant du IIe siècle.

 

Mais « qui es-tu Apollon ? »

A l’occasion du bicentenaire de la découverte de cet Apollon (1823) d’une hauteur d’1,94m, le musée de Lillebonne propose aux visiteurs de profiter d’une exposition temporaire consacrée à la figure d’Apollon. En effet, jusqu’au 30 novembre 2023, l’exposition inédite « Qui es-tu Apollon ? De Juliobona à la culture pop » retrace les multiples facettes du Dieu et ses représentations à travers les siècles.

Souvent réduit à la figure du bellâtre, il s’agit ici de donner au personnage un peu de perspective. Le public découvrira ainsi, une personnalité multiple et complexe. De l’Apollon joueur de lyre à l’Apollon oraculaire en son temple de Delphes, il sera aussi question de facettes plus sombres à travers différents mythes. Quoiqu’il en soit, une chose est certaine : Apollon est une figure qui a fasciné de nombreux artistes au fil des siècles et qui inspire encore aujourd’hui à en croire les créations contemporaines de Pierre et Gilles ou de Léo Caillard ! C’est bien ce que met en exergue cette exposition à travers une scénographie chaleureuse, accueillante et interactive. Accessible à tous, l’exposition est construite suivant 5 thématiques que pourront découvrir et apprécier les néophytes que les visiteurs férus d’histoire ou d’art.

Crédit image : Caux Seine agglo


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
admin (30 août 2023). Bienvenue à Juliobona. Actualités des études anciennes. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tcaw


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search