Actualités : appel à communication colloque “Jugurtha affronte Rome”

Date limite d’envoi : 14 juillet 2016

Après avoir conquis la péninsule Italique, Rome aspirait à la domination de tout le bassin méditerranéen ; son ambition était d’autant plus grande quand elle avait soumis Carthage qui lui servit de base au Nord de l’Afrique. En effet, Rome détruisit Carthage en 146 avant J.C. ; sa visée fut alors d’étendre son hégémonie à tout le reste du monde antique. Elle était poussée par des convictions religieuses inébranlables, à savoir que le Romain est le plus pieux de tous ; ce qui lui assure la victoire et l’investit de la mission de « civiliser le monde » en lui assurant une bonne organisation, ce qu’a exprimé Virgile plus tard : « n’oublie jamais, vaillant Romain, que tu es né pour gouverner les peuples… oblige-les à respecter la paix ». Mais cette conviction à elle seule n’est rien de plus qu’un instrument de mobilisation que Rome utilise pour accomplir ce qu’elle appelle sa « noble mission » de civiliser les peuples en imposant l’ordre romain.

Pour en savoir plus…

Crédits image : K. Jenkins, Sylloge Nummorum Graecorum, n° 295.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.