Guerre et fiction (2), ou les effets de la fiction sur la guerre

Date. Jeudi

Lieu. Poitiers, MSHS – salle Guillaume le Troubadour

Depuis 2017, le CReC Saint-Cyr s’intéresse à la question des « écrits sur la guerre ». Cette thématique a donné lieu à plusieurs colloques et journées d’étude en partenariat avec plusieurs universités. 

Dans le cadre d’un élargissement de ses réflexions, l’équipe en charge de cet axe organise une journée d’étude exploratoire consacrée à « Guerre et fiction : les effets de la fiction sur la conduite de la guerre ». L’idée est d’inverser les perspectives habituellement mises en avant : étudier non pas la manière dont la fiction est influencée par la guerre, mais dont la guerre est influencée par la fiction.  

Dans cette perspective, une première journée d’étude, coorganisée avec le FoReLLIS, laboratoire de recherche en littérature de l’université de Poitiers, a eu lieu à l’Académie de Saint-Cyr Coëtquidan le 14 juin 2022. Elle a permis de poser les bases d’une première réflexion, centrée sur la période allant de la Seconde Guerre mondiale à nos jours. 

Cette seconde journée d’étude vise, quant à elle, à étendre la réflexion à des périodes plus anciennes, de l’Antiquité à la Renaissance, en vue de poser les bases de l’organisation d’un colloque plus large sur ces mêmes thématiques.    

Programme 

•   9h00 : introduction

1ère session : l’Antiquité

Présidence : Jean-Philippe Guez

 •   9h15 : Régis Guet (Université de Nantes, CRHIA) : « L’intégration des éléphants, des chars à faux et des guerriers méharistes dans les armées d’Alexandre et de ses successeurs : un choix guidé par les récits de Ctésias et Xénophon ? »

9h45 : discussion et pause.

•   10h30 : Marine Miquel (Université de Tours, ICD) : « Quae illi litteris, ea ego militando didici : “ Ce qu’ils ont appris dans les livres, moi je l’ai appris à la guerre” (Salluste, Guerre contre Jugurtha, 85, 13) : l’influence de la poésie épique et des ouvrages historiques sur les traités d’art militaire dans l’Antiquité romaine. »

•   11h00 : Lionel Mary (Université de Poitiers, FoReLLIS) : « Flexibilis uariis figmentis. Une fiction pour éviter la guerre : l’affaire Silvanus d’après Ammien Marcellin. »

11h30 : discussion.

12h00 : fin de la matinée.

2e session : le Moyen Âge

Présidence : Cinzia Pignatelli

•   14h00 : Martin Aurell (Université de Poitiers, CESCM) : « Le roi Arthur en guerre ou les réalités d’une fiction (Ve-XIIe siècles). »

•   14h30 : Christophe Furon (Université de Nantes, CRHIA) : « Quelle place de la littérature chevaleresque dans la culture militaire des capitaines de Charles VII ? »

•   15h : Henri Simonneau (CPGE d’Albi, FRAMESPA) : « Le duc de Bourgogne, un nouvel Alexandre ? Littérature chevaleresque et conduite de la guerre chez les ducs de Bourgogne à la fin du Moyen Âge. »

15h30 : discussion et conclusion.

 La journée d’étude sera accessible en visioconférence. Inscription : anne.debrosse@univ-poitiers.fr

Source

Afin de favoriser l’accessibilité de nos contenus aux personnes malvoyantes, nos contenus textuels ne seront plus justifiés.



Citer ce billet
admin (2023, 18 octobre). Guerre et fiction (2), ou les effets de la fiction sur la guerre. Actualités des études anciennes. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tcbs

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search