Le contexte économique et social du trafic illicite des biens archéologiques

Date. Mercredi 8 et jeudi 9 novembre 2023 –

Lieu. Université de Poitiers – Hôtel Berthelot – 24 rue de la Chaîne – Poitiers et en format hybride

Dans le cadre du projet européen ANCHISE (Horizon Europe – https://www.anchise.eu) le laboratoire HERMA de l’Université de Poitiers et l’Institut Universitaire Européen de Florence organisent ce colloque avec pour principal objectif de partager les connaissances sur les contextes économiques et sociaux dans lesquels se développent les trafics illicites des biens culturels, en particulier archéologiques, depuis les pays sources jusqu’aux pays de marché. 

L’Europe abrite l’un des principaux marchés pour les arts anciens et les antiquités, tout en étant particulièrement riche en vestiges archéologiques. À ce titre, elle est confrontée à la fois aux pillages de ses sites, mais également à l’afflux de biens illicitement importés d’autres régions du monde, à commencer par ses voisines du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

Nous tenterons d’expliquer et de comprendre les diverses formes des trafics illicites d’antiquités, les cadres dans lesquels ils se développent et les intérêts économiques que le marché des biens archéologiques présuppose, en ciblant essentiellement la région euro- méditerranéenne, avec quelques ouvertures sur des régions plus lointaines.

Formulaire et programme



Citer ce billet
admin (2023, 7 novembre). Le contexte économique et social du trafic illicite des biens archéologiques. Actualités des études anciennes. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tcc6

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search