Mètis. Anthropologie des mondes grecs et romains

Fondée en 1986 au sein du Centre Gernet, Mètis. Anthropologie des mondes grecs, devenue en 2021 Mètis. Anthropologie des mondes grecs et romains. Histoire, philologie, anthropologie, est issue historiquement de la collaboration entre hellénistes français et grecs (Université de Ioannina).

Le titre Mètis est inspiré de l’ouvrage classique de Marcel Detienne et de Jean-Pierre Vernant, Les ruses de l’intelligence, la mètis des Grecs, publié en 1974, ouvrage qui étude cette notion grecque désignant, en général, l’intelligence de la ruse, l’habilité, la sagacité, la débrouillardise, et qui se manifeste sous ces diverses formes dans la pratique et la pensée des sociétés grecques.

La revue est profondément marquée par le renouveau scientifique qu’ont impulsé ses « pères fondateurs » et « mères fondatrices », Jean-Pierre Vernant, bien évidemment, mais aussi Alain Ballabriga, Françoise Frontisi, Stella Georgoudi, Nicos Nicolaou, rejoints plus tard, au comité de rédaction, par Catherine Darbo Peschanski, François Lissarrague, Nicole Belayche, Athanassia Zografou et d’autres collègues. Mais dès le début, d’autres savants aussi, comme Marcel Detienne, Claude Mossé, Pierre Vidal-Naquet, ont marqué la revue par leur présence au comité de lecture, enrichi depuis par plusieurs spécialistes internationaux, notamment des romanistes. Elle est co-dirigée aujourd’hui par Stella Georgoudi et Stéphanie Wyler, qui a succédé en 2021 à Violaine Sebillotte Cuchet, et bénéficie de l’expérience d’Agnès Tapin comme secrétaire de rédaction.

Mètis offre chaque année à la communauté scientifique un choix d’articles développant une analyse des sociétés grecque et romaine selon une perspective d’anthropologie historique. « Libre et ouverte », comme le souhaitait Jean-Pierre Vernant, la revue promeut une approche des mondes anciens selon la vaste pluridisciplinarité des sciences de l’antiquité (histoire, philologie, archéologie, philosophie, iconographie), tout en favorisant la variété des objets et le renouvellement des méthodes en sciences humaines et sociales.

Mètis est une revue à comité de lecture international (double-blind peer review). Revue de l’UMR 8210 Anhima (Anthropologie et histoire des mondes anciens) co-éditée comme collection de l’EHESS et par les éditions grecques Daedalus, elle accueille des dossiers et des articles inédits (en français, allemand, anglais, espagnol, italien, grec moderne) dans la rubrique Varia de tous ses numéros (un par an, livré à l’automne). Elle est disponible en version papier et en ligne : consultable depuis le portail Persée pour la première série, la nouvelle série à partir de 2003 est accessible sur OpenEdition Books.

La charte éthique, les normes et le comité de rédaction sont consultables sur le site du laboratoire Anhima.

Parmi les derniers dossiers publiés dans Mètis, on peut citer Le genre du luxe dans le monde grec ancien (2023), Natures/nature : approches anthropologiques (2022), Eros en jeu (2021), Des femmes qui comptent : genre et participation sociale en Grèce et à Rome (2020).

Stéphanie Wyler et Stella Georgoudi, 

co-directrices de la revue



Citer ce billet
admin (2024, 20 février). Mètis. Anthropologie des mondes grecs et romains. Actualités des études anciennes. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vv98

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search