Moi Pénélope, Moi Pandore

Baussier (S.), Moi Pénélope, Reine d’Ithaque. – Paris : Scrinéo éditions, 2024. – 120p. – ISBN : 9782381672700

Baussier (S.), Moi Pandore, La première des femmes. – Paris : Scrinéo éditions, 2024. – 120p. – ISBN : 9782381672717

Crédit image. Première de couverture – Scrinéo éditions

Le titre du volume : Moi, Pénélope, reine d’Ithaque, indique la forme choisie pour le récit : un personnage mythologique se présente, à la première personne.

Passé le titre, le livre s’ouvre sur une « note d’intention » de l’autrice, qui souligne qu’elle a choisi de donner la parole aux personnages mythologiques, en l’occurrence Pénélope, qui va « raconter son histoire ». Suit une brève présentation des personnages retenus : Pénélope, Ulysse, Laerte, Télémaque, Hélène. Enfin un prologue campe en quelques lignes un personnage, Pénélope, qui conteste l’image traditionnelle attribuée aux poètes. En 9 brefs chapitres, qui occupent les trois quarts du livre, Pénélope déroule sa vie, depuis son enfance jusqu’à son mariage, la naissance de Télémaque, le départ d’Ulysse pour la guerre de Troie, l’attente de son retour, jusqu’à l’arrivée du héros qui se fait enfin reconnaître.

L’intention de l’autrice est très clairement soulignée : il s’agit de raconter l’histoire du point de vue de l’héroïne et de faire découvrir au lecteur ce qu’elle « pense » et ce qu’elle « ressent », c’est à dire prendre le contre-pied de la tradition qui la raconte toujours de l’extérieur et du point de vue d’Ulysse. Ce principe est explicitement formulé en page 4 de couverture et commande la série : il s’agit de « découvrir la mythologie du point de vue des femmes » et de leur permettre de raconter elles-mêmes leur histoire. Au terme du récit, Pénélope ne sera plus une figure passive et trop sage, dans l’ombre d’Ulysse, mais une reine capable de tenir tête aux Prétendants et de régner aux côtés de son époux retrouvé.

La fin du volume est consacrée à présenter en 10 pages une définition classique de la mythologie grecque et des personnages qu’on a vu agir dans le récit, ainsi que quelques références à l’Iliade et à l’Odyssée.  Un « cahier de jeux » de trois pages clôt le volume.

Crédit image. Première de couverture – Scrinéo éditions

Un deuxième volume, intitulé : Moi, Pandore « la première femme », suit exactement le même modèle.

Le livre, qui semble s’adresser de préférence à des enfants de 6è ou de 5è, est écrit dans le style de la conversation familière, qui place le lecteur ou la lectrice de plein pied avec le personnage mythologique.

C’est un choix qu’on peut discuter en se demandant si faire parler Périboa, la mère de Pénélope, comme la première maman venue (« Ma petite fille…Tu as pleuré. Je ne suis pas la maman de tes rêves, n’est-ce pas ? Je m’occupe trop peu de toi, mon petit canard. ») apporte vraiment quelque chose à l’approche de la mythologie. Cela ne risque-t-il pas d’aplatir sans réel bénéfice ce qu’apportent les récits d’une autre civilisation et d’un autre temps ? En l’occurrence par ailleurs, Pénélope n’est pas vraiment une figure mythologique. C’est une figure de l’épopée, ce qui est un peu différent. La tentation de « mettre à la portée de » risque de tout mettre au même niveau et d’effacer la différence, et l’effort pour entrer dans un autre monde.

Cette réserve faite, qui relève d’un choix personnel, l’autrice défend bien son projet. Le livre se lit bien et trouvera sans doute son public de lecteurs et de lectrices, car ce sont elles qui sont d’abord interpellées par ces deux volumes.

Louise Bruit,

Professeure émérite en histoire grecque



Citer ce billet
Louise Bruit (2024, 6 mai). Moi Pénélope, Moi Pandore. Actualités des études anciennes. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11n3b

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search