Actualités : journées d’étude “Les dieux d’Homère – Questionner l’anthropomorphisme chez Homère et au-delà”

Date / lieu : 12-13 septembre 2016 / Madrid, Casa de Velázquez

On a traditionnellement accusé Homère d’anthropomorphisme, mais une analyse serrée des textes montre qu’il s’agit là d’une lecture hâtive et réductive des poèmes. D’une part, la forme humaine n’est qu’une des manifestations possibles des puissances divines et, d’autre part, à bien y regarder, le recours à une apparence humaine s’inscrit dans une stratégie de représentation du divin qu’il convient de cerner plus finement. En partant des textes homériques, mais en élargissant si besoin à d’autres auteurs ou corpus (textuels et iconographiques), on s’efforcera de comprendre les ressorts, les limites et les effets de l’anthropomorphisme, ses alternatives (thériomorphisme, poly- ou diamorphisme, aniconisme, etc.), la manière dont il se traduit en mots, en actions, en émotions, en images, dans un cadre individuel ou collectif, sans oublier les réactions qu’il suscite dans les récits épiques et au-delà. Il s’agira en effet d’interroger également les critiques que dès l’Antiquité ont été adressées aux dieux d’Homère, afin de saisir d’une manière renouvelée les ressorts, les limites, et les effets dans la longue durée, de cette véritable construction qu’est l’anthropomorphisme.

Pour en savoir plus…

Télécharger le programme.

Crédits image : tête colossale de Zeus d’époque hellénistique, attribuée à Euclide. Musée national archéologique d’Athènes, inv. 33771.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.