Actualités : journée d’étude “Le droit à la sépulture dans la Méditerranée antique II – Le droit des tombeaux”

Date / lieu : 31 octobre 2016 / Rome, École française de Rome

En se penchant sur la question du droit des tombeaux un demi-siècle après les travaux fondateurs de Fernand De Visscher sur le monde romain, la deuxième journée d’étude internationale du projet « Droit à la sépulture » vise à s’interroger sur les critères et les modalités de la sélection des populations dans les ensembles funéraires de la Méditerranée antique.

On abordera la question de la nature et du fonctionnement des autorités civiques, religieuses ou familiales en charge de la gestion des espaces funéraires, en étudiant les critères éventuellement appliqués à la sélection des défunts en fonction des espaces envisagés. On s’interrogera également sur le statut des terrains sur lesquels étaient implantées les nécropoles, ainsi que les modalités de leur acquisition, de leur occupation, de leur transmission et de leur conservation – mais aussi éventuellement de leur réaffectation à des usages non funéraires. À travers ces questionnements, ce sont les changements en matière d’idéologie funéraire mais aussi de vie politique, sociale et religieuse que les évolutions du droit des tombeaux accompagnent ou révèlent qui feront l’objet de cette réflexion.

Au-delà des spécificités propres à chaque contexte chrono-culturel, on vise ainsi, à partir d’études de cas concrets et bien documentés, à fonder une réflexion méthodologique plus large sur les modes de description et d’historicisation communs ou complémentaires des différentes disciplines impliquées dans l’étude du droit des tombeaux dans la Méditerranée antique.

Télécharger le programme.

Télécharger le résumé des communications.

Crédits image : épitaphe du bestiarius de Philippes, IIIe siècle ap. J.-C.  © Claude Sarrazanas/EFA.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search