Actualités : congrès international de la SIEN – Neronia X « Le Palatin, émergence de la colline du pouvoir à Rome, de la mort d’Auguste au règne de Vespasien, 14-79 apr. J.-C. »

Date / lieu : 5-8 octobre 2016 / École française de Rome

Le Palatin avec le prince mais sans le palais édifié par Domitien, tel est le sujet central du Congrès. Néron semble à rebours d’un schéma préétabli d’une centralisation du pouvoir au Palatin avec une construction extensive du domaine impérial, au coeur de la cité et au-delà du Palatin, projetant sur la ville les espaces du pouvoir du prince de façon flamboyante et menaçante. Le rôle du Palatin à la chute de Néron jusqu’au retour de Vespasien souligne cependant qu’il était demeuré un lieu essentiel de l’imperium. Les travaux des Flaviens préparent un usage qui ne s’éloigne pas de cette fonction.

Le Palatin n’avait pas cette dimension à la fin de la République, sinon dans le souvenir d’une fondation royale discutée, il était devenu en pratique un quartier résidentiel et le rôle d’Auguste a été fondamental dans l’enracinement de l’imperium au Palatin. L’emprise foncière demeure cependant encore limitée à sa mort. La construction d’une dynamique princière sous les Julio-Claudiens permet l’intégration de la colline à un domaine impérial urbain en extension dans lequel elle symbolise le lieu d’exercice conventionnel du pouvoir princier.

Il s’agira donc de s’interroger sur les mutations et/ou les permanences intervenues sur le Palatin entre l’héritage laissé par Auguste et les bouleversements de Domitien, l’intégration de la colline dans l’ensemble impérial et plus largement dans le cadre urbain, ses représentations et les significations qui lui sont données.

Les communications sont attendues selon trois grands axes afin d’interroger le rôle et le fonctionnement du Palatin dans l’exercice du pouvoir à Rome au début du Principat et sont ouvertes à des chercheurs de spécialités différentes.

Lire l’appel à communication complet.

Télécharger le programme.

Crédits image : © Beaux-Arts de Paris, Dist. RMN-Grand Palais / Vue du mont Palatin et du Circus Maximus à Rome (détail), Cornelis van Poelenburgh (vers 1586-1667), Beaux-Arts de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *