Des femmes publiques. Genre, visibilité et sensibilité dans l’Antiquité grecque et romaine

Date / lieu : 24 janvier 2017 / Paris, INHA (salle Vasari)

La journée d’étude internationale Eurykleia doit permettre de poursuivre le travail engagé par les membres du projet sur les nombreuses notices en cours. Elle se clôturera par une conférence publique consacrée à la visibilité des femmes à partir des inscriptions gravées sur les lamelles du sanctuaire oraculaire Dodone, par Ariane Tatti, professeure à l’université de Ionanina (Grèce).

Certains travaux feront l’objet d’une publication dans un dossier de la revue, Archimède. Archéologie et histoire ancienne, n°5.

Télécharger le programme.

Crédits image : affiche de l’évènement, voir le site des organisateurs.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search